La
page
blanche

Le dépôt

AFFICHAGE

Association La Page Blanche - Administratif - Annonces

Assemblée Générale de l'association La Page Blanche 06 01 2024


Les mimosas



j’ai placé le texte de l’assemblée générale en ligne dans le dépôt du site Lpb… ainsi que la photo de la famille des mimosas…


Pourquoi ? Parce que je trouve ce travail de réflexion collective intéressant pour tout le monde, vivant, vrai, vivant comme une parole, vrai comme une personnalité qui s'affirme. Ce travail démontre l’intérêt d’une réflexion collective.



amitiés

Pierre




Assemblée Générale de l'association La Page Blanche 06 01 2024  


Présentes/Présents:  

    Maheva Hellwig (MH) - Coprésidente de l'Association La Page Blanche  


Mickaël Lapouge (ML) - Coprésident de l'Association La Page Blanche - Webmaster et webdesigner du site LPB  


Pierre Lamarque (PL) - Trésorier de l'Association La Page Blanche    


Sandrine Cerrutti (SC) - Secrétaire exceptionnelle de l'AG  


Matthieu Lorin (MatL) - Directeur du Comité de Rédaction La Page Blanche  


Jérôme Fortin (JF) - Directeur des éditions La Page Blanche


Bertrand Naivin (BN)


Patrick Modolo (PM)


Simon Langevin (SL)


Andrew Nightingale (AN)


Constantin Pricop (CP)


Excusées : Andreea Buse, Patrice Parthenay, Denis Heudré, Rémy Dobrycheff


Par définition, les votes exprimés seront les propositions adoptées à la majorité absolue. Lorsque des propositions ont été rejetées, elle font l'objet d'une mention explicite. 


 1/ LE MOT DES CO-PRESIDENTS - Maheva et Mickaël     ML : Le site des éditions est prêt. Je n'y ai pas pensé avant, mais on peut mettre des anciens numéros de la revue dessus... ou au moins une information sur la revue papier dans le site des éditions.

  BN: Non je ne suis pas d'accord, il faut différencier les éditions des livres de poche. 

  1er vote : Mettre la revue sur le site des éditions ? > non.

   2/ BILAN MORAL - MH ML Coprésidents   

  ML: il faut que l'édition papier existe dans les statuts. En fait cette réunion a pour principal objet de déterminer de nouveaux statuts pour l'association... mais il y a d'autres discussions à avoir aussi. Par exemple, les éditions, c'est chronophage, Jérôme, tu veux en parler peut-être?

  JF: Oui, un peu, La mise en page c'est chronophage. Il faut m'aider. Notamment, les points-virgules à la fin des pages... idéalement j'aimerais ne m'occuper que de ce que je sais faire : les contrats, la paperasserie administrative, les matrices... mais la mise en page...

  PL: Je peux en parler à mon fils, Guillaume, il était graphiste avant...

  ML: Sinon, les éditions, c'est pas mal, on est passés de 2 à 16 titres, ce qui est vraiment bien pour la petite structure que nous sommes. Grâce a un ami qui est dans l'action culturelle, Pierre et moi avons pris un rendez-vous à l'ALCA (Agence Livre Cinéma Audiovisuel Nouvelle Aquitaine). 

  MH: En terme d'action culturelle, (les subventions etc.), de plus en plus la gestion se fait à partir de la région. Ca a le mérite de rapprocher la culture des territoires et de ne pas faire piloter des subventions par Paris pour des projets locaux. Ca permet de rapprocher des élus locaux de l'action culturelle de leur territoire. 

  ML: Du coup, ce rendez-vous avec l'ALCA n'a rien donné... l'impression à la demande, c'est pas trop leur truc. LPB, c'est une structure minuscule, il y a 20 personnes max dans l'asso. C'est une toute petite asso. Grâce à la renégociation des contrats avec Hachette, on est bien et solides... mais par rapport aux types de choses organisées par l'ALCA, c'est pas la même échelle. Disons que si dans 6 mois/1 an on reste en impression à la demande ou que si on développe un côté plus commercial dans le bon sens du terme, on pourrait retourner les voir... 

 BN: Qu'est-ce que ça apporterait? 

 ML : rien pour l'instant. Si on reste en impression en direct, on n'en a pas besoin. Pour l'instant, on a 16 titres, c'est bien et on verra. Et puis, la relation avec les élus, c'est un autre boulot... Le but d'aujourd'hui, c'est de réécrire et déposer les statuts en préfecture et il faut faire un point sur le partage des tâches opérationnel. D'une part, formaliser le statut légal et de l'autre, savoir ce qui est partagé.

  La présidence et le secrétariat devrait avoir accès au compte bancaire de l'association.

  MH : 

- L'association est bien lancée : le bureau est fixe mais il reste des postes : trésorier, vice-président, secrétaire. 

- Les statuts sont tout de même à élaborer de manière plus stricte.

- Aujourd'hui, l'association compte 24 membres officiels - dont 11 membres de l'association et 13 auteurs invités au dépôt. Nous avions voté en mai dernier pour un double statut: d'une part membre de l'association, d'autre part auteur invité, ce qui permet de soutenir moralement le projet La Page Blanche. On a besoin de soutien moral avant tout...

- La campagne d'Helloasso a plutôt bien marché : pas de difficulté d'utilisation. Mais je peux laisser le trésorier nous faire une présentation du bilan financier.



 3/ BILAN FINANCIER - Pierre Lamarque Trésorier 

  Le compte LA PAGE BLANCHE a été ouvert en mars 2023 à la BNP Paribas. Les éditions La Page Blanche et le site sont devenus totalement autonomes grâce à des gens généreux. A cette date, il y a +1200€ sur le compte. 

   4/ MODIFICATION DES STATUTS (MH)     MH : Il faut reprendre tout à la base, je vais donc lire les statuts de l'association et notamment certains articles que nous allons réécrire ensemble : art. 2 : " Cette association a pour but la promotion et la diffusion de la poésie sur internet ". Cette formulation ne prend pas en compte les éditions et reste spécifique à internet. 

 2e vote :

    Rejetées : enlever simplement sur internet : Cette association a pour but la promotion et la diffusion de la poésie ; enlever poésie et remplacer par "ses oeuvres littéraires" : Cette association a pour but la promotion et la diffusion de ses oeuvres littéraires

  Adopté : Nouvel art.2. Cette association a pour but la promotion et la diffusion d'oeuvres littéraires. 100%

 suite art. 2. "Elle se donnera tous les moyens d'agir, notamment par le biais de :

    - son site internet, 

    - sa liste de diffusion

    - sa revue 

         3e vote :

Adopté : Rajouter ses éditions

   4e vote

• 

  Réjetées: Rajouter "et par tous les autres moyens capables d'assurer sa pérennité' ; ajouter "et par tous les autres moyens capables d'assurer sa promotion et sa diffusion"; ajouter "et par tous les autres moyens capables d'assurer son existence."


Adopté : Et par tous les autres moyens.

Nouvelle rédaction de l'article 2. : Cette association a pour but la promotion et la diffusion d'oeuvres littéraires. Elle se donnera tous les moyens d'agir, notamment par le biais de : 

    - son site internet, 

    - sa liste de diffusion, 

    - sa revue, 

    - ses éditions et par tous les autres moyens.          Art. 4 dont la réécriture découle de ce qui a été adopté en AGex du 31/05/2023 : 

L'adhésion à l'association loi 1901 LA PAGE BLANCHE est libre et volontaire. Les membres sont libres de s'auto-déterminer eux-mêmes et de choisir quel niveau d'engagement ils veulent avoir dans l'organisation de l'association et de la revue. 


Deux statuts d'adhésion sont possibles : 


1. Le premier statut d'adhérent à l'association est membre actif (dit "Membre actif de l'association") dont la cotisation est obligatoire. Si un membre n'est pas en capacité de régler les frais d'adhésion, un autre membre peut les prendre en charge pour lui. Le membre actif prend part à la vie de l'association, doit être présent (ou représenté) lors des assemblées générales et voter pour élire les membres du bureau. Il exprime ses idées dans la définition de la ligne éditoriale suivie par la revue La Page Blanche, peut contribuer aux productions littéraires de la revue et/ou des sites affiliées à La Page Blanche éditions.


2.Le deuxième statut d'adhérent à l'association est membre d'honneur (dit "Membre invité du dépôt") dont la cotisation est libre et facultative. Les membres du dépôt n'ont aucune obligation envers l'association La Page Blanche, ils soutiennent les actions et le travail de la Page blanche à titre moral d'abord, puis financier s'ils le souhaitent. Ils peuvent être invités à l'Assemblée générale s'ils le souhaitent.


Il n'y a pas besoin d'avoir un statut particulier dans l'association pour contribuer à la revue. Les autrices et auteurs contribuant à la revue se voient proposer de soutenir les action de la Page Blanche à titre moral d'abord. à travers le statut de membre d'honneur.


BN : Organise un vote pour avoir des précisions, car n'a pas compris. 

MH : La principale différence avec ce qu'il y avait avant, c'est que le fait de payer sa cotisation faisait le membre. Et il y a le statut du conseil d'administration (membre élu pour trois ans, etc.) On va voir ensuite. Le problème c'est que ça ne correspond plus à la réalité de l'association. La principale innovation, c'est que les gens se déterminent eux-même et sont dans le conseil d'administration s'ils veulent. En fait, c'est entériner ce qu'on fait là et qu'on a commencé à partir de l'AGex de mai 2023, où on a revu ces modalité d'adhésion et comment on entre dans la prise de décision de la structure La Page Blanche. Là on dit que c'est les gens qui d'auto organisent en payant une cotis et en se déclarant membre actif.

BN : ok, compris. 


art. 5 idem remplacer la mention Conseil d'administration par "la majorité des membres actifs +1".


art. 6 Les ressources de La Page Blanche comprennent:

   - Le montant des cotisations fixées par l'Assemblée Générale, sur proposition de l'ensemble de ses membres actifs

   - Les subventions qui peuvent lui être accordées, 

   - Les dons des membres d'honneur,

   Et toutes autres ressources autorisées par les textes législatifs et réglementaires. 

       6e Vote : Faut-il changer le montant de la cotisation ? Non (100%)

       Lecture de l'art. 7... Proposition de supprimer le Conseil d'administration lourd administrativement et de le remplacer par la mention "les membres actifs". 

       Nouvelle rédaction de l'art. 7 :

           Les membres actifs de l'association dirigent et prennent les décisions pour La Page Blanche lors des assemblées générales et autres réunions. Les membres actifs élisent le bureau qui s'occupe de la gestion administrative de l'association La Page Blanche.

   Le bureau est composé :

- d'un(e) président/présidente et d'un ou une vice-présidente ou bien de deux co-présidents à parts égales.Les deux formes sont entendues par le terme "La Présidence", 


- d'un ou une trésorière, 


- d'une ou un secrétaire.


L'Assemblée Générale a lieu a minima tous les ans. Elle peut être convoquée par la Présidence ou sur la demande de la moitié de ses membres plus un. 

Les décisions sont prises à la majorité des voix des présents. 

En cas de partage, la question soumise à débat est suspendue et renvoyée à la prochaine réunion.

La Présidence ou un membre du bureau nommément désigné ont qualité pour représenter l'association La Page Blanche en justice.


  5/ SOUMISSION DES POSTES VACANTS AUX VOTES

  Secrétaire : 

    Se présente(nt) : Mme Sandrine CERRUTI - Professeure de français

    Autre ?

    Elue : Mme Sandrine CERRUTI - Professeure de français

     Trésorier : 

         Se présente(nt) : M. Pierre LAMARQUE - Médecin retraité

         Autre ?

         Elu : M. Pierre LAMARQUE - Médecin retraité

                   Le trésorier sortant est reconduit.

Vice-Président : 

              Se présente(nt) : Personne

               Elu : Vacant

                Présidence :

    Se présente(nt) : M. Mickaël LAPOUGE - Informaticien développeur freelance

    Melle Maheva HELLWIG - Inspectrice de sécurité sanitaire

    Les deux

    Aucun

    Autre ?

    Elues  Les deux (87%)

         Les coprésidents sortants sont reconduits.

           6/ MODIFICATION DE L'ORGANIGRAMME (Matthieu Lorin/ Jérôme Fortin)      MatL : Les deux entités sont vraiment distinctes. La revue, que je représente et que j'anime avec Pierre a son propre comité de lecture. En fait, les éditions (de Jérôme) et la revue ont chacune leur comité de lecture propre de 14 membres chacun. Pour la revue, je m'occupe de recevoir les textes et de les soumettre au comité de lecture de la revue. Il y a aussi la page grise pour tous les textes qui n'ont pas été acceptés dans la revue, la page grise qui est aussi un gros morceau qui prend de plus en plus d'importance. 

  JF: Dans les deux cas, il y a les tâches administratives et des tâches exécutives qu'il faut mieux répartir entre les personnes.. pour moi, le boulot d'exécutant c'est un peu trop. Pour les éditions, moi je remplis la paperasse pour Hachette et je gère les contrats. Simon s'occupe de communiquer avec le comité de lecture, de soumettre les oeuvres et de recueillir les avis. Il y aurait aussi Mickaël (et Guillaume ?) pour la mise en page, et Pierre.

  MatL : En fait, le dépôt, c'est comme une maison de laquelle les invités auraient la clé. Il n'y a pas beaucoup de sécurité... mais ça ne nous a jamais posé problème... jusqu'à maintenant... parce que tout le monde respecte le travail des autres.

  7/ Faut-il modifier les rapports entre l'association et les éditions? clarifier les rapports entre les deux entités :    quel est le but de l'asso ? 


PL: Pour moi, on poursuit un but culturel. Le but c'est de créer une communauté unie par un projet commun. 


AN: What we want are words to have an effect on world. By this effect, there is a certain idea. What is it we want? Is it just beauty? I assume there is a common knowledge, common references... We somehow want to unite them.. but we also want to challenge these views to know what power we have.


BN : Moi je voudrais faire une poétique du sondage... Plus sérieusement, je pense que l'association existe pour mettre en valeur la revue... C'est un peu matérialiste, mais je suis très attaché à l'objet livre. Si une association comme la nôtre peut mettre en valeur les écrits et matérialiser de beaux ouvrages, ça fait exister les auteurs. 


SC: C'est profondément égoïste, mais ce que j'aime, c'est cette intimité partagée. C'est très compliqué de diffuser l'écriture poétique. Cette communauté fait exister des textes très différents en lien avec une idée.


AN: If I may add, somehow, the aim is to change collective consciousness. 


JF : Pour moi, c'est retrouver une famille poétique. Très diverse. Mais c'est comme rentrer chez moi. 


PL: Ce qui est formidable avec cette communauté, on a un message à transmettre... il ne faut pas s'adonner au non-dit. 


SL: Je pense, comme Pierre, que c'est pour faire la promotion de la culture et d'une communauté. 


MatL : c'est un site internet. 


MH : C'est un truc où on fait des machins. C'est une structure... un peu vide... qui fait exister des choses... comme une page blanche, ou plutôt non. Un bac à sable. Y'a des gens qui veulent faire des trucs, et c'est cool et la page blanche permet ça. 


Prochain rendez-vous au Marché de la poésie de Paris le 15 juin 2024, en juillet à Voix vives à Sète et pourquoi pas au marché de la poésie à Bordeaux.

  Nouveau bureau de l'association La Page Blanche :  

    Coprésidents: Maheva HELLWIG - Mickaël LAPOUGE

Vice-Président(e) : nul 

Trésorier : Pierre Lamarque

Secrétaire : Sandrine Cerruti


Prochaine AG : Non prévu, vers mai 2024.