La
page
blanche

Le dépôt

AUTEUR-E-S

6 - Jean-Michel Maubert

COMME UN LENT SOMMEIL D'ÉTÉ [poèmes]

le chemin

ce serpent entre les rocailles

et la mer

à peine vitreuse





un long pelage d'ambre

volute des cornes

au dessus de la lande rousse

la lumière fatiguée





ce ciel sans encombre

telle une chambre d'été

lavant ton visage





la nuit s'est repliée

laissant

le grillon strident

ce sommeil

sous les feuilles





pluie d'orage

poussière de nuit

vaines fleurs

pour le chien





nous dormons dans la détresse

le cœur défait

sous la mer





l'hippocampe


dame miroir


une bille d'eau


maigre compacité






une feuille

de tulipier

comme une paume inconnue





cette belle solitude

un rire gelé

le parfum du désert

dors ta tête

comme un calme mur





échappé de l'abattoir

ce qui fut un cheval

à présent

seul

dans ce cocon de sable





germe

l'insomnie

un vieux miroir

au fond de la tête





le labyrinthe des feuilles

l'orage lent

buée au loin sur les fenêtres

ce lézard énervé

dans la fraîcheur

il démécanise son cœur





raisin bleu

pulpe d'or

libérant le visible

des paupières sans bords

nuit de la Louisiane

saupoudrée de chiens errants

électro-chocs

geysers frondaisons

effroi parkinsonien

muré dans l'orage