La
page
blanche

Le dépôt

AUTEURS

6 - Jean-Michel Maubert

VIDANGE [poèmes]

mort ainsi blanchi


vidé de soi enfantant crue une


ligne de faille



du corps sa route fantôme


broyé sourd nuée de javel


soleil blanc béquilles



corde nouée au cou


murs chaulés d'un feu acide


tomber au fond



sang du sabot ça grogne


l'étreinte brute du sol


coupant du sein son fruit amer



vertèbres stagne le vase calcaire


l'étang pneumatique


choc des parpaings leurs feux






douleur de l'air


solide cette maison les nerfs


se déchire haut silence du mur


l'orage bleu du cancéreux







cadence têtes dures


mine en vagues d'humeurs froides



s'éteindre enfin sourd


sans lumière chair obsolète ce lac fibreux



escarres bocal ça reste


au pire le seul chagrin






nage hors


l'imminence


en courbure


de chant


concassé


noir sol


rose vide


des amants


feu bas


plaine desséchée






corridor la mer cyclope


caillasse une grue erre



l'aiguille du poème


cercueil cassé dur


le mépris notre père ce sternum