La
page
blanche

Le dépôt

CABANES

Matthieu Lorin

Présentation de Matthieu Lorin

MATTHIEU LORIN




Matthieu Lorin, né en 1981, est professeur de Lettres à Chartres la journée, bricoleur du dimanche le samedi et apprenti poète en soirée. Lecteur avant toute chose, il apprécie surtout William Faulkner mais sait que Roberto Bolano, Thierry Metz, Malcolm Lowry, Jean Giono ou Garcia Marquez crieraient au scandale s’ils l’entendaient.

Insomniaque, il court le jour pour tenter de vaincre la nuit.


Quelques participations à des revues ("Lichen", "Décharge"...) avant de rencontrer "Lapageblanche" où il se sent si bien qu'il a acheté des chaussons pour l'occasion et ne sort plus d'ici.

Trois recueils:

1/ Proses géométriques et arabesques arithmétiques (septembre 2021) aux éditions "Le nain qui tousse". Textes accompagnés d'aquarelles de Marc Giai-Miniet, chevalier des arts et des lettres.

2/ Le tour du moi en 31 insomnies (parution prévue en avril 2022) aux éditions "Port d'attache". Préface de Jacques Lucchesi.

3/ Souvenirs et grillages (parution prévue en septembre 2022) aux éditions "Sous le sceau du tabellion". Préface de Claude Vercey



QUESTIONNAIRE DE LPB - MATTHIEU LORIN

1/ Pouvez-vous indiquer un livre que vous aimez particulièrement ?


_ "Tandis que j'agonise" de William Faulkner. Un livre génial, qui reste accessible au commun des mortels, ce qui n'est pas le cas de tous les livres de Faulkner.

Il est une suite d'images saisissantes : la mère qui observe son fils lui construire son cercueil, l'autre fils qui perce le cercueil au vilebrequin, persuadé que "maman est un poisson".


2/ Pouvez-vous donner un vers, un mot, que vous aimez ?


- "je bois à la gourde vide du sens de la vie" de Gaston Miron.

Toute ma vision de la vie est résumé dans ce vers qui mêle de façon géniale désespoir et espérances.


3/ Quelles sont vos lectures habituelles aujourd’hui et comment s’expliquent ces habitudes ?


Habituellement, je lis surtout des romans, et beaucoup de littérature étrangère du XXème siècle. 

Après avoir beaucoup lu les auteurs américains, je me penche en ce moment sur la lecture des auteurs sud-américains : Garcia Marquez en premier lieu, mais également Cortazar, Roberto Bolano, Vargas Llosa, Eduardo Halfon...


4/ Pouvez-vous citer un support de diffusion de la poésie que vous affectionnez (autre que le livre)?


Autre que le livre, aucun support de poésie ne me convainc. Et ce, même si je visite régulièrement des sites dédiés à la poésie et les trouve souvent fournis et agréables. 

Le plus agréable restant Lapageblanche à mes yeux.


5/ Le monde lit-il toujours et quoi ?


Le monde lit toujours, oui. Mais pas forcément des livres. 

Je pense que, désormais, le lecteur recherche le plaisir immédiat et beaucoup ne se confrontent donc plus aux lectures exigeantes, dont le plaisir est par définition différé dans le temps.


6/ Quel est votre plat préféré ?


Sans hésitation, les lasagnes endives-gorgonzola-noix.