La
page
blanche

Le dépôt

CABINES

Square des cabines

Bonjour André,

 

 

Je partage avec toi un échange entre Air, poète de Lpb et moi…

 

Je le mentionne justement parce qu'aujourd'hui, parmi les nombreux préfixes que j'ai attachés au mot prose, il y a le mot cryptoprose, et maintenant Air me parle de cryptopoésie…

 

  

voici un mail envoyé par Air

 

 "

  

Bonjour Pierre,

 

 

 

 J'ai ajouté un manifeste écrit il y a quelques mois et qui trouve enfin une place pour l'accueillir.

 

Merci encore pour cet espace de liberté créative,

 

 

 

Air.

 

 "Manifeste de la Crypto-poésie (Air/2021)

 

  

Au départ était la machine de Turing, et ses bandes peuvent être considérées comme les premiers crypto-poèmes si les opérateurs ont décelé leur charge poétique. Machine, calculatrice, ordinateur, intelligence artificielle, autant de termes pour désigner un outil sans âme, mécanique, prévisible, programmé : la machine seule ne peut prétendre au titre de poète.

 

 

Extraire la poésie présente entre chaque bit, entre chaque bloc, faire émerger l'esthétique d'un code, d'un algorithme, transmettre l'émotion suscitée par les interactions avec le monde numérique, telle est la tâche du crypto-poète. L'association homme-machine s'étend alors au-delà de son propre domaine, les frontières sensorielles s'estompent et créent de nouvelles synesthésies numériques.

 

  

La technologie peut servir de support à la Crypto-poésie, toile encore vierge du code poétique. Elle doit permettre son impression et sa diffusion avant de s'en affranchir. Le NFT (Non Fungible Token) n'est que le support contemporain d'un art numérique amené à se diffuser sous d'autres formes, et ne sert que de référence unique ou d'acte de naissance de l'œuvre littéraire numérique.

 

Air"

 

  ***

 Réponse de Pierre:


"Crypto est un préfixe d'origine grecque qui signifie "caché"… tu dis qu'il y a de la poésie cachée quelque part dans nos nouvelles techniques, syntaxes, recettes de cuisine, codeurs informatiques ? Tu dis :"Extraire la poésie présente entre chaque bit, entre chaque bloc, faire émerger l'esthétique d'un code, d'un algorithme, transmettre l'émotion suscitée par les interactions avec le monde numérique"

 

C'est un super programme ! Il me semble qu'il y a des liens à faire entre la logique mathématique et la logique poétique...

 

 

Quant au NFT si j'ai bien compris, c'est avant tout une commodité spéculative....

 

Amitiés

 

Pierre"


***

Réponse d'Air


""Quant au NFT si je comprends bien c’est d'abord une commodité spéculative..."


Non! Mais c'est comme ça que c'est généralement présenté. C'est un certificat d'authenticité numérique, rien n'oblige à le vendre (la plupart de mes poèmes existent en NFT mais ne sont pas échangeables). Je le considère comme le manuscrit numérique original de mon travail, il est indépendant des plateformes d'échanges et de diffusion de ce travail et ne peut être modifié: c'est avant tout un "dépôt" (!). 


Dans le même temps je collectionne les manuscrits numériques NFT des autres crypto-poètes, ce qui les soutient dans leur création sans pour autant rentrer dans l'aspect spéculatif que tu évoques, même si il existe évidemment.


Enfin je devrais bientôt être publié dans une revue anglophone de poésie et d'art digital qui n'est publiée qu'en NFT 200 exemplaires. Je t'envoie lien qui te permettra de lire la revue sans acquérir le numéro en NFT - privilège réservé aux collectionneurs et aux soutiens. 


The Tickle Magazine

https://t.co/CVDVHPalH4"


Bien à toi,


Air