La
page
blanche

Le dépôt

CABINES

Square des cabines - La crypto-poésie

Initiation à la crypto-poésie


Je réfléchis depuis un moment par où vous faire entrer en crypto-poésie, ce fameux web 3.0 etc etc...

Une des têtes d'affiche de ce mouvement né aux USA, et véritable moteur en la matière est Ana Maria Caballero. Elle publie dans de nombreuses revues américaines, et utilise tous les supports de l'internet décentralisé pour créer et diffuser ses vers (support comme des plateformes de création et d'échange de vers décentralisés, c'est à dire sans entreprise pour en réguler le contenu par exemple, mais je ferais une notule dessus je pense). Donc je cherchais quel poème vous faire partager lorsque je suis tombé sur "Room" publié dans le Portland Review fin 2021, et qui utilise le procédé de la transprose. En voici une traduction rapide que j'aimerais publier dans la partie "Mission traduction". À noter qu'aucune traduction française de ces poèmes n'existe encore et que j'ai l'accord de principe de l'autrice.





Room

ANA MARIA CABALLERO



i’m a different woman in every room       in the kitchen efficient       operative as fork

quiet in the bedroom        tiptoe to avoid discourse     the weight of telling you

everything is fine   nothing happened    in the bathroom confessional        thoughts bend

into curve hungry as the dip that concludes my spine     the volume of forward        of

woman who stays    in the nursery nostalgic      i summon the past    a love of distant

animals      whales       i recall a birth in the city     but corridors and orbits circle me

further back to a village fit for a child       to music recitals     where grandmothers pace

with wet hair        and always a radiola wails argentine protest songs          in the living

room watchful     caution girdles my methods     i observe the strawberry i drop on the floor

upon which another might slip      everything is hardwood      formica shelves new but

coated in dust        parked in the driveway generous    i prepare the wits and gifts to present

believe i will sleep unaided   formless and flexible like the babe in my belly     like the shape

of my tongue about to commit       no one is lonelier     than the woman who is loved




Dans chaque pièce

ANA MARIA CABALLERO



je suis une femme différente dans chaque pièce              dans la cuisine aussi efficace et fonctionnelle             qu'une fourchette              silencieuse dans la chambre       sur la pointe des pieds pour éviter les discussions       le poids de te dire       tout va bien      il ne s'est rien passé              dans le confessional de la salle de bain              les pensées se plient en courbe avide comme le creux qui conclut ma colonne         l’étendue à l’avant                 de la femme qui reste        à la crèche nostalgique        j'invoque le passé       un amour pour de lointains animaux           baleines              je me rappelle une naissance en ville         mais les couloirs et les orbites m’entrainent plus loin dans un village pour  enfant           dans des récitals de musique         où les grands-mères battent le rythme avec leurs cheveux mouillés                et toujours une radio qui hurle des chansons argentines engagées             vigilante dans le salon       avec mes gaines de soutien        j'observe la fraise que je lâche au sol          sur lequel quelqu’un pourrait glisser        du parquet partout        des  étagères en formica  neuves et pourtant couvertes de poussière              garée dans l’imposante allée              je prépare ma tête et ce que je pourrais offrir           en imaginant pouvoir dormir sans aide      informe et flexible             comme  le bébé dans mon ventre           comme la forme de ma langue sur le point de parler        personne  n'est plus seule         que la femme qui est aimée

 




"



Plus d'info sur Ana-Maria Caballero: https://anamariacaballero.com/


Air.





"



Plus d'info sur Ana-Maria Caballero: https://anamariacaballero.com/


Air.



Bonjour André,

 

 

Je partage avec toi un échange entre Air, poète de Lpb et moi…

 

Je le mentionne justement parce qu'aujourd'hui, parmi les nombreux préfixes que j'ai attachés au mot prose, il y a le mot cryptoprose, et maintenant Air me parle de cryptopoésie…

 

  

voici un mail envoyé par Air

 

 "

  

Bonjour Pierre,

 

 

 

 J'ai ajouté un manifeste écrit il y a quelques mois et qui trouve enfin une place pour l'accueillir.

 

Merci encore pour cet espace de liberté créative,

 

 

 

Air.

 

 "Manifeste de la Crypto-poésie (Air/2021)

 

  

Au départ était la machine de Turing, et ses bandes peuvent être considérées comme les premiers crypto-poèmes si les opérateurs ont décelé leur charge poétique. Machine, calculatrice, ordinateur, intelligence artificielle, autant de termes pour désigner un outil sans âme, mécanique, prévisible, programmé : la machine seule ne peut prétendre au titre de poète.

 

 

Extraire la poésie présente entre chaque bit, entre chaque bloc, faire émerger l'esthétique d'un code, d'un algorithme, transmettre l'émotion suscitée par les interactions avec le monde numérique, telle est la tâche du crypto-poète. L'association homme-machine s'étend alors au-delà de son propre domaine, les frontières sensorielles s'estompent et créent de nouvelles synesthésies numériques.

 

  

La technologie peut servir de support à la Crypto-poésie, toile encore vierge du code poétique. Elle doit permettre son impression et sa diffusion avant de s'en affranchir. Le NFT (Non Fungible Token) n'est que le support contemporain d'un art numérique amené à se diffuser sous d'autres formes, et ne sert que de référence unique ou d'acte de naissance de l'œuvre littéraire numérique.

 

Air"

 

  ***

 Réponse de Pierre:


"Crypto est un préfixe d'origine grecque qui signifie "caché"… tu dis qu'il y a de la poésie cachée quelque part dans nos nouvelles techniques, syntaxes, recettes de cuisine, codeurs informatiques ? Tu dis :"Extraire la poésie présente entre chaque bit, entre chaque bloc, faire émerger l'esthétique d'un code, d'un algorithme, transmettre l'émotion suscitée par les interactions avec le monde numérique"

 

C'est un super programme ! Il me semble qu'il y a des liens à faire entre la logique mathématique et la logique poétique...

 

 

Quant au NFT si j'ai bien compris, c'est avant tout une commodité spéculative....

 

Amitiés

 

Pierre"


***

Réponse d'Air


""Quant au NFT si je comprends bien c’est d'abord une commodité spéculative..."


Non! Mais c'est comme ça que c'est généralement présenté. C'est un certificat d'authenticité numérique, rien n'oblige à le vendre (la plupart de mes poèmes existent en NFT mais ne sont pas échangeables). Je le considère comme le manuscrit numérique original de mon travail, il est indépendant des plateformes d'échanges et de diffusion de ce travail et ne peut être modifié: c'est avant tout un "dépôt" (!). 


Dans le même temps je collectionne les manuscrits numériques NFT des autres crypto-poètes, ce qui les soutient dans leur création sans pour autant rentrer dans l'aspect spéculatif que tu évoques, même si il existe évidemment.


Enfin je devrais bientôt être publié dans une revue anglophone de poésie et d'art digital qui n'est publiée qu'en NFT 200 exemplaires. Je t'envoie lien qui te permettra de lire la revue sans acquérir le numéro en NFT - privilège réservé aux collectionneurs et aux soutiens. 


The Tickle Magazine

https://t.co/CVDVHPalH4"


Bien à toi,


Air