La
page
blanche

Le dépôt

CABINETS

Fabre Arsène Dulac

Death in a brothel - Mort au bordel

 

J’irai dans la maison de la paix

C’est la demeure de celle qui rit

 

J’irai mourir auprès d'elle

Elle aux péchés innombrables

Car son cœur est un cœur d’ami

 

Elle est comme la mère de tout un peuple

Qui pardonne  tout… toujours… à tous…

 

Je m’y tuerai alors qu’elle dormira  

Ou qu’elle sera ivre morte

 

D’une balle au cœur

Comme se tuent les hommes

Ou plus poliment

(Comme se tuent les femmes)

Par d'aigres pilules...

 

Sur mon cadavre sera une lettre

Afin que ne nul ne l’accuse

Elle

Dans la douce demeure

De celles qui rient…