La
page
blanche

Le dépôt

CABINETS

Fabre Arsène Dulac

Poèmes - Les oubliées

Certains disent, au moment de mourir, les choses les plus saintes.

Je suis sûr de dire le nom d’une pimbêche…

Et je le dirai plus pieusement encore

Qu’on ne dit amen !

 

Nevermore dit l’oiseau

Sur un buste de Pallas

Il n’est de mot plus terrible que le mot jamais

J’ai oublié celles qui m’ont aimé

Celles que j’ai aimées m’ont oublié

 

Comme il est doux et douloureux de ne jamais oublier

Il n’est pire enfer que la mémoire

Il n’est de plus douces flammes

 

Nevermore dit l’oiseau

Sur un buste de Pallas

Il n’est plus injuste que Mnémosyne

J’ai oublié celles qui m’ont aimé

Celles que j’ai aimées m’ont oublié