La
page
blanche

Le dépôt

CAGIBIS

2 - Isabelle H. (1)

https://images.app.goo.gl/gMxSojxktfM111DBA

(Une bulle bio en bas )



SONANCE À L’ENVERS * *

*


QUOI ? * %


de l’appart coquet d’Isabellissima H.

et fait danser les mots et images

dont la voix sonne à la télé comme une cloche fêlée . . . . % . . .

un clown à double face %

tu songes à Tristan Felix 

% %

QUOI ?

§§

de l’appart coquet d’Isabellissima H. ****

et fait danser les mots et images €€€€€€

dont la voix sonne à la télé comme une cloche fêlée &&&&&&&&

un clown à double face $$$$$$$$$$

tu songes à Tristan Felix @@@@@@@@@@@@

-----------------------------------------------------------------------------

QUOI ? @@@@@@@@@@@@@@


de l’appart coquet d’Isabellissima H. O O

et fait danser les mots et images ^

dont la voix sonne à la télé comme une cloche fêlée :

un clown à double face . 

tu songes à Tristan Felix . . . .




QUI SUIS-JE ?




DANS VOTRE INTÉRÊT



In French and English, I speak and read because I am exactly the best who understand

French with Andrews in English to communicate 

- I use an automatic translator...in your interest

I can send fewer emails than I think.



En français et en anglais, je parle et je lis parce que je suis exactement le meilleur qui comprenne

français avec Andrews en anglais pour communiquer 

- j’utilise un traducteur automatique...dans votre intérêt

je puis envoyer moins de courriels que je pense.



باللغتين الفرنسية والإنجليزية أتحدث وأقرأ لأنني أفضل بالضبط من يفهم 

الفرنسية مع أندروز باللغة الإنجليزية

 للتواصل - أستخدم مترجمًا تلقائيًا... إهتمامك

هل لي أن أرسل أقل من رسائل البريد الإلكتروني التي أعتقد أنها.




I.H. & G&J 



Empilées comme un vol d'oiseaux



De gerfauts

comme

un vol



tuile tuile tuile tuile tuile tuile tuile

tuile tuile tuile tuile tuile tuile tuile

tuile tuile tuile tuile tuile tuile tuile

tuile tuile tuile tuile tuile tuile tuile.



IHPAD (Isabellissima Helena Pastilasagna Al Dante)



Stacked like a flock of birds 



Of gyrfalcon

as

a flight


tile tile tile tile tile tile tile 

tile tile tile tile tile tile tile 

tile tile tile tile tile tile tile 

tile tile tile tile tile tile tile 




Traduction G&J






1 -La licate


Prenez par exemple un fruit. la licate. la licate est une chose délicate. 

elle est le fruit de la délicatesse. la délicatesse s'enracine rarement dans le cate. le cate est le produit du hasard. et le hasard ne se fissure pas comme du vulgaire béton. on trouve quelques fois de poussifs rameaux couverts de licates dans ses fissures.



the licate


take for example a fruit. the licate. the licate is a delicate thing. 

it is the fruit of delicacy. delicacy rarely takes root in the cate. 

the cate is the product of chance. and chance does not crack like ordinary concrete. there are sometimes dusty branches covered with licates in its cracks.




2 - la conlisse



les licates. les conlisses. vous ne trouverez pas

ces mots dans le Robert & Collins puisque 

c’est moi 

qui les 

ai

in.ven.tés. ces mots.




the conlisse



the licates. the conlisses. you won't find

these words in the Robert&Collins. since

i

have

in.ven.ted them. these words.



Trad. Gilles&John



3 - l'amourlock


l'amourlock. ok mais après. si c'est tout c'est pas assez. c'est nul. 

mais fortitude en moi vaincra. je surmonterai l'obstacle. je le 

surmonterai dans la douleur. j'endurerai. j'irai au bout de ce que 

je ne voulais pas dire, pouvais pas dire, au fond de la douloureuse 

merde qui monte en moi, insupportable honte d'avoir à prolonger l’a-

gonie du texte. tant que je peux. et ce n'est pas chose facile. 



... vous vous en doutez.




the amourlock


the amourlock. ok but afterwards. if that’s all it’s not enough. it’s null. 

but fortitude in me will overcome. I will overcome the obstacle. I will 

overcome it in pain. I will endure. I will go to the end of what I did 

not want to say. could not say. at the bottom of the painful shit that 

rises in me. unbearable shame of having to prolong the agony of the text. as long as I can. and it’s not easy. 


... you can imagine.




4 - le conmot


pour traduire le conmot avec respect il faut peser en premier le choix du mot dans la langue originelle. une fois qu’on a vu. écouté. comparé. senti. reniflé. compris. mémorisé quel était le choix du mot dans la langue d'origine alors on peut procurer un mot équivalent au mot. le seul. l’unique. l'originel. de façon à traduire le conmot avec respect.




the conmot

 

to translate the conmot with respect. you must first weigh the choice of the word in the original language. once you have seen. listened. compared. felt. sniffed. understood. memorized what was the choice 

of the word in the original language then you can provide a word equivalent to the word. the only. the unique. the original . in order to translate the conmot with respect.







5 - Le verbissoir

À Maheva Hellwig


Qu'est-ce que le verbissoir sinon l'outil littéraire servant

à percevoir le dérisoire. la puissance illusoire du message 

apparu noir sur blanc à l'écran. spécialement pour toi.



The verbissoir


What is the verbissoir if not the literary tool serving

to perceive the derisory. the illusory power of the message 

appeared black on white on the screen. especially for you.




6 - La pourquoite

 

Quand des jeunes filles se trouvent entre elles que font elles.

elles causent. oui, mais encore. elles jacassent. oui. d’autres

choses encore. elles brillent. elles sont acides. quoi encore.

elles sont acides. mais encore. elles sourient. beaucoup.

énormément. pour trois fois rien. pourquoite.

 




The whyoo


When young girls are between them what they do. they cause. yes. but still. they gossip. yes. others things yet. they shine. they’re acidic. what else. they are acidic. but still. they smile. a lot. a lot. for three times nothing. whyoo.




7 - Le détestaimer


La question c'est. soyez passive détendez-vous. détestez-vous tant que ça être aimée. non, la question, c'est. es tu une personne aimée ou détestée d'une autre personne. non, la question c'est. être ou ne pas être. voilà. un point chaud chaud chaud. le reste n'est que résignation. déception. ou agacement.



The hatlove

 

The question is. be passive relax. hate yourself so much that being loved. no, the question is. are you a loved or hated person of another person. no, the question is. being or not being. voilà. a hot hot spot. the rest is resignation. disappointment. or annoyance.



8- L’entrequitte


L’amour. l’amitié. même étreinte. même fin. entre qui et qui.

pourquoi fin. qu'une machine à tisser la toile à l’envers 

enroule le fil de lettres qui donne la réponse. exacte.

embobiné entre qui et qui le mot. 


The interquit

 

Love. friendship. same embrace. same end. between whom and whom.

why end. that a web weaving machine upside down wrap the string of letters that gives the answer. exact. rolled up between who and who the word. 

 



9 - La clovide


ne pas la chercher où elle n’est pas. écouter ce que dit la voix.

suivre les pas. se baisser pour toucher quelque chose de sensible comme un masque FFP2 laissé pour compte par la marée. Il est presque la nuit. Le rideau s’ouvre au sous-sol de la clovide.



The emptyclove


do not look for her where she is not. listen to what the voice says.

follow the steps. bend down to touch something sensitive like a FFP2 mask left behind by the tide. It’s almost at night. The curtain opens in the basement of the emptyclove.



10 - L'exticule


Exticule. appellation savante. encéphale pour le commun des mortels.

c’est un fait l'exticule se trouve isolée en haut du corpital. l'exticule. 

l'exticule ne fait pas partie d’une paire. pourtant la nature aime les paires. d’yeux. d’oreilles. de mains. de pieds. de masséters. 



The exticle


Exticle. scientific name. brain for the common people.

It is a fact the exticle is isolated at the top of the corpital. the exticle. 

the exticle is not part of a pair. yet nature loves pairs. 

eyes. ears. hands. feet. massagers. 




"moi, l'enfant dans la poussette, qui fait des signaux à ton inconscience lucide avec un hochet à grelots" - Fernando Pessoa



ENCORE HEUREUSE


À cause de l'impératif climatique, je le présume - parce que nous ne ne disposons pas d'alternative, il faut faire pelote avec l'énergie nucléaire - avec le risque radioactif - faute de mieux - car nous ne devons pas remettre à plus tard notre intention de ralentir la souillure planétaire au gaz carbonique. 


Greta Thunberg pour moi est une idole. Je voudrais pouvoir la palper pour être sûre que ce n’est pas un hologramme. J’ai lu son petit livre "No one is too small to make a différence" qui réunit ses discours. Je suis admirative de la pensée de cette jeune fille, de la construction de son style, du ton posé qu’elle adopte pour s’exprimer. Si Greta Thunberg n’était pas la Jeanne d’Arc du Moyen Âge moderne la situation de l’humanité serait encore plus critique. 


Le génocide ukrainien. Un triste sire trainant derrière lui passé et présent comme chaîne et boulet. Un peuple russe derrière le tyran comme un homme ivre mort. Une chaleur à faire bouillir les veines de l’Inde. Des dictatures qui veulent leur bombe atomique et l’ont. Une religion islamique devenue islamiste à cause d'émanations de pétrole. Des enfants visés et fusillés par des enfants. Une planète qui fout le camp à toute allure avec ses hôtes. Soif, famine, haine. Arrêtons c’est trop. Nous ne sentons pas bon. Nous sommes des animaux vertébrés à deux pattes trop méchants, trop inconscients de notre méchanceté. Encore heureuse qu'il nous reste la Poésie, la littérature, les sciences, les arts, l’amour. 




CONTRE LE BAROQUE DU FAUX VERS 



Il est temps de passer à l'offensive, la supercherie n'a que trop duré !

Nous observons que depuis des années et des années toute une pan du mur des poètes est occupé par des textes présentés en faux vers. Le faux vers est le résultat du débitage d'une prose en tronçons. On installe des éléments d'une phrase les uns au-dessus des autres en considérant que ce sont des vers. C'est un procédé tout à fait mauvais qui coupe la lecture en petits bouts empilés les uns sur les autres. Cela ralentit et rend plus compliquée la lecture sans rien apporter de positif en échange. Non ! Non ! Non ! le faux vers n'a pas droit de cité en Poésie ! C'est une absurde contre-nature . Un retour à la stupidité baroque !



HARANGUE


Mesdames et messieurs, je m’adresse à qui veut bien écouter ma harangue. Je viens de faire une découverte surprenante.

Surprenante, une découverte est souvent le fruit d'une recherche

longtemps menée à propos de ce genre de détails qui ne sautent pas aux yeux si l’on ne s’approche pas au plus près.


En lisant le premier poème de Abdellatif Laâbi de son recueil

L’arbre à poèmes édité chez Poésie Gallimard, j’ai observé un détail

dans la mise en page du poème qui me parait très important à comprendre, analyser, commenter, critiquer, afin de faire une proposition de reconstruction de sa poésie à l'auteur Abdellatif Laâbi. Je sais par expérience comme il est périlleux de proposer une modification de sa propre forme poétique à un poète. 


Combien il peut être choqué, contrarié.


Tant pis je tente le coup.


D’un côté je vais vous montrer le texte, un morceau du poème - mais tout le poème serait à corriger de la même façon - tel qu’il est imprimé dans le livre, de l’autre je vous montre une proposition du texte tel qu’il est corrigé par mes soins attentifs.


 Ce que je souhaite c’est que la différence entre les deux façons de disposer les mots sur la page saute aux yeux et que ma proposition formelle soit reconnue comme non seulement acceptable mais en progrès sur l'original.

Ce que je veux seulement c’est rendre à la Poésie ce qui appartient à la Poésie. Oui je veux que la Poésie soit faite par tous. Le poème imprimé échappe à son auteur, il est dans le domaine public, il peut être

proposé sous d’autres formes, rien ne l’interdit (sauf la loi, mais la loi, qu’est-ce que la loi ?). Le poème publié n’appartient plus à son auteur, ses paroles se sont envolées, les oiseaux les chantent ....



*



Personne ne parlera 

dans la langue archaïque de l’âme

avec cette musique de coeur qu’on écorche

et ce murmure de larmes fendant la pierre

Avec ces mots taillés dans les racines

et le bec recourbé de l'aigle

Avec le tonnerre qui ricane

le feu qu’on avale et recrache

Avec la panique 

et la promesse des sept fléaux

Avec l’étoile qui apparaît 

et le délire qui fait sens

Avec la horde en prière

et les tyrans qui meurent

d’un étrange mal de tête

Mais où sont les prophètes d’antan ?



*





Personne ne parlera dans la langue archaïque de l’âme

avec cette musique de coeur qu’on écorche

et ce murmure de larmes fendant la pierre


Avec ces mots taillés dans les racines

et le bec recourbé de l'aigle

Avec le tonnerre qui ricane

le feu qu’on avale et recrache

Avec la panique et la promesse des sept fléaux

Avec l’étoile qui apparaît et le délire qui fait sens

Avec la horde en prière et les tyrans qui meurent

d’un étrange mal de tête

Mais où sont les prophètes d’antan ?



*




ART


de la communica

de dire et de faire la conversa

de la formula

d'épousseter la

Poésie en chantant.





LA TERRE SÈCHE


C’est pour moi seule que j’écris

Avec moi que je joue

Pour moi que j’invente

Il n’y a plus d’eau

Plus de rivage

Plus de boue

Que des mirages

La terre est sèche.






JE SUIS


Je suis toute comme une pigeonne 

Je suis ravagée par le vent

Une dindonne au soleil

Cuite en sa plume

Une casanière truite

Une trompeuse éléphante

Toute animale.





J’IRAI OÙ ME MÈNENT MES PAS


Avec la pluie comme chapeau

Et l’orage pour sombrero

J’irai sur le chemin

Cahoteux

Cahin caha

Où me mènent mes pas.





AVERTISSEZ-MOI


Avertissez-moi si mes

Poésies sont prises

Dans votre belle revue

Merci, de Poésie.



C'EST LAID


Qui décide qu’une chose est laide ? Nous spectatrice.

Entendons-nous sur ce qu’on appelle laideur : c’est

de la laideur laide que je veux parler, de la laideur 

franchement laide. La laideur ne se discute pas plus

que la beauté. C’est laid. Donc c’est beau.


Car ils sont beaux aussi, les gens pour qui une admiration,

même isolée, remplace l’éloge des foules.  La mode est une forme de laideur si intolérable que nous devons en changer tous les six mois.

Laideur qui, à mon point de vue artiste, atteint ce que le monde appelle impossible amour.


Isabelle H. - Repoussoirs (inédit)





Isabelle H..


Née en 1925, arrière grand-mère et poètesse au foyer, elle vit à Pampelune depuis quatre ans. A publié quelques textes dans la revue La Page Blanche en 2018. Elle commence à écrire de la Poésie dès son vieil âge et va publier ses poésies "Papiers froissés" aux éditions LPB en janvier 2023.


Questionnaire de LPB

 

1/ - Pouvez-vous indiquer un livre que vous aimez particulièrement ?


"De la grammatologie à la lexicologie" de Jacques Derrida


2/ - Pouvez-vous donner un vers, un mot, que vous aimez ?


Euréka



3/ - Quelles sont vos lectures habituelles aujourd’hui et comment s’expliquent ces habitudes ?


les blogs de poésie - j'ai pris cette habitude dès que j'ai su lire


4/ - Pouvez-vous citer un support de diffusion de la poésie que vous affectionnez (autre que le livre)?


La pierre de Rosette


5/ - Le monde lit-il toujours et quoi?


comme nous sommes limités à la Terre nous ne pouvons savoir ce qui se passe dans un autre monde habité mais je dirais que, oui, ici le monde lit essentiellement des publicités.


6/ - Quel est votre plat préféré ?


les sardines à l'huile d'olive type Saint-Georges la belle iloise



7/ - Quelle sont votre musique, votre film, préférés ?


la pop tralala sur Radio Nostalgie - Le dictateur de Charlie Chaplin




7/ - Question subsidiaire : pourriez-vous recommander un site de poésie et expliquer votre choix ?


lapagenoiretblanchepointàlaplume


c'est un point de repère précieux ..