La
page
blanche

Le dépôt

INDEX DES AUTEUR-E-S

87 - David Spailier

Deux contes

Deux contes

(Par David Spailier)



Un cœur vert était enfermé dans un coffre-fort. Le cœur vert ne voyait personne. Le cœur vert ne parlait à personne mais quand il se sentait seul, il se racontait des histoires à dormir debout. Il riait aux éclats. Tant, que le coffre-fort gonflait. Il riait.


Personne ne connaissait le code du coffre-fort alors personne ne pouvait l'ouvrir. Le cœur vert parlait avec des pirates. Le cœur vert buvait du Rhum avec Aimé Césaire. Le cœur vert embrassait les joues de Franck Sinatra. Le cœur vert déjeunait avec Pablo Picasso. Le cœur vert écoutait Blondie. Le cœur vert dessinait le corps de Frida Khalo. Le cœur vert parlait avec Yves, son ange. Le cœur vert croyait en Dieu. La dernière fois

que le cœur vert pleura, c'était pour annoncer à sa grand mère qu'il était Papa.


---


Il était une fois une petite fille masquée appartenant à la tribu des « Gensmasqués ». Elle avait un masque noir. Son père un masque vénitien, sa mère avait un masque de fantôme et sa petite soeur avait un masque de pinocchio. La petite fille, elle, avait un morceau de bois noir à la place du visage. Le masque noir cachait tout son visage. A tel point que l'on se demandait, dans la tribu des « Gensmasqués », si elle était gentille avec tout ce noir sur le visage.

- Tu crois qu'elle est gentille ? Se demandaient les passants.

- Tu crois qu'elle est gentille ? Se demandaient d'autres passants.


C'était une nuit bleue nyx, les passants passaient devant sa maison. Ils la regardaient manger depuis sa fenêtre. Ils la regardaient dormir. Ils la regardaient même aller aux toilettes. Fatiguée de leurs Regards, elle descendit de trois étages avant d'ouvrir la porte et enlever son masque noir. Elle leurs adressa un rire de gamine de 12 ans avant de dévisager leurs masques, maintenant rougissants.