La
page
blanche

Le dépôt

INFORMATIONS

PANNEAU D'AFFICHAGE LPB

Au jour le jour


La poésie culmine à des hauteurs inacces­sibles à l’intelligence. C’est un gaz.


(Guillaume Poutrain)


J'habite la demeure du possible. Elle a plus de portes et de fenêtres que la demeure de la raison.


(Emily Dickinson)


Plus c'est poétique plus c'est vrai.


(Novalis)


L'imagination est plus importante que la connaissance car la connaissance est limitée.


(Einstein)




®¬®¬®¬®¬®¬®¬®¬®¬®¬®¬®¬®¬®¬®¬®¬®¬®¬®¬®¬®¬®¬®¬®¬®¬®


Jeudi 22 septembre 2022



nouvelle rubrique dans le dépôt : l'humour des poètes

https://lapageblanche.com/le-depot/poemes-autour/collection-de-poemes/l-humour-des-poetes



Dimanche 18 septembre 2022



LORIN Matthieu - Souvenirs et grillages - Ed. Sous le sceau du tabellion - PL


J’ai adoré lire Souvenirs et grillages ! Je trouve cette poésie pleine de sensibilité, de fragilité et de force mêlées… et surtout de la poésie à travers le gris !

Vraiment chapeau bas et panache haut comme dit un gars de chez nous. J’ai corné beaucoup de pages du livre… je propose chacune 

d’elles comme simples poèmes pour la revue Lpb .



Calique - L'homme décapsulé

https://lapageblanche.com/le-depot/auteurs/21-calique/l-homme-decapsule



Andrew Nightingale - La fuite étroite

https://lapageblanche.com/le-depot/auteurs/38-andrew-nightingale/poems-for-lpb-1



Isabelle H - Cahier de HI

https://lapageblanche.com/le-depot/auteurs/55-isabelle-h/cahier-de-hi




Samedi 10 septembre 2022



SAJA Tom - Cette main qui tient le feu - Éditions Exopotamie - PL


Une respiration fougueuse, étrange, simple, fluide, d'un seul tenant, jeune, délicate, ferme, ouverte comme une confidence dans le livre de cette main qui tient le feu.


Tom Saja est un invité permanent de Lpb.





Lundi 5 septembre 2022



Mémoire de Coquille



.....


(English)



I imagine a sequel to the first volume of Mémoire de Coquille again online...


"Coquille" is a section of the repository occupied by an autobiographical novel of an imaginary character, Mary Coquille. Novel written by the authors invited to the repository, proposed to the LPB edition in successive volumes of which the first is completed. A live suite can be found on the Lpb website.


Coquille’s memoir will attract attention, as it is a joint work of authors of the repository, an original creation of the Lpb site, a success


editorial accomplished, beautiful, brittle, whole, necessary, full, strong,

pure, unrestricted...


Authors invited to the repository participate whenever they want in the writing of Mémoire de Coquille. For this they write a passage themselves directly in the repository and they point it out to me, or pass it to me so that I put it in the novel.



Pierre Le Gardeur



(français)

.....


J’imagine une suite au premier tome de Mémoire de Coquille à nouveau en ligne…


"Coquille" est une rubrique du dépôt occupée par un roman autobiographique d'un personnage imaginaire, Mary Coquille. Roman écrit par les auteurs invités au dépôt, proposé à l'édition LPB par tomes successifs dont le premier est achevé. Une suite en direct est à découvrir sur le site Lpb.


Mémoire de Coquille attirera les regards,  car c’est une oeuvre commune d’auteurs du dépôt, une création originale du site Lpb, une réussite

éditoriale accomplie, belle, cassante, entière, nécessaire, pleine, forte,

pure, sans restriction...


Les auteurs invités au dépôt participent quand ils veulent à l'écriture de Mémoire de Coquille. Pour cela ils écrivent eux-même un passage directement dans le dépôt et ils me le signalent, ou me le font passer afin que je le pose dans le roman.



Pierre Le Gardeur





Vendredi 2 septembre 2022



GOUTTEFARDE - ROUSSEAU Amandine - L’âme nigredo - L’Ire de l’Ours Éditions - PL


Si vous aimez lire, lisez le recueil de poésie L’âme nigredo d’Amandine Gouttefard Rousseau, édité chez L’Ire de l’Ours Éditions. Faites-le connaître autour de vous comme il le mérite . .Je verrais bien ce livre de poésie publié aux Éditions LPB. C’est un livre qui mériterait d’être publié par plusieurs éditeurs, par les plus grands éditeurs, par le plus grand nombre possible d'éditeurs, par amour pour la poésie. : "Poèmes pour les métamorphoses". Un manifeste.



adresse e-mail lapageblanche.com


Les personnes invitées au dépôt peuvent s'adresser à Pierre Lamarque (ou Joe Pastry) si elles souhaitent obtenir une adresse e-mail lapageblanche.com



Typoèmes


https://lapageblanche.com/le-depot/bancs/dessins-17




Jeudi 1 septembre 2022



Mirdidingkingathi Juwarnda Sally Gabori – Présentation de l’exposition par Juliette Lecorne


https://www.youtube.com/watch?v=4dNY_3tTyvM





Samedi 27 août 2022



Les éditions LPB

https://lapageblanche.com/le-depot/les-editions-lpb/les-editions-lpb/les-editions-lpb


appel à un traducteur polonais/français

https://literatura.wywrota.pl/edward-stachura/


Après tout le ciel n'est qu'un puits 

et donc un boyau de puits autant

que la tristesse et les étoiles 

 

Mais le plus triste, c’est quand

le scalpel de la lune

ouvre un nuage

comme un ventre de dauphin



d'Edward Stachura 

trad. G&J



(contacter pierre.lamarque@lapageblanche.com)



Présentation de Nathan Dartiguelongue

https://lapageblanche.com/le-depot/auteurs/27-nathan-dartiguelongue/presentation-38


Vendredi 26 août 2022


Nouveaux dépôts



Calique

https://lapageblanche.com/le-depot/auteurs/21-calique/manifeste-du-vide-1



Nathan Dartiguelongue

https://lapageblanche.com/le-depot/auteurs/27-nathan-dartiguelongue/vertu-des-sons-1




Un grand musicien aussi poète que musicien

https://www.youtube.com/watch?v=kJTlYe_S2O8






Mercredi 24 août 2022



BANCS - MUSIQUES

Mimaroglu Wings of the Delirious Demon

https://www.youtube.com/watch?v=9KO-B0frfJI


Jeudi 18 août 2022


Comme un début de ruisseau, une nouvelle invitée dans le Dépôt, Amandine Gouttefarde-Rousseau


https://lapageblanche.com/le-depot/cabanes/amandine-gouttefarde-rousseau






Qu'est-ce que la crypto-poésie ?


https://lapageblanche.com/le-depot/poemes-autour/cryptopoesie/qu-est-ce-que-la-crypto-poesie




APPEL À TRÉSOR


Lpb a besoin d'un ou une trésorière bénévole pour s'occuper de la comptabilité de l'association Lpb qui cherche un trésor de personne retraitée désireuse de rendre service parmi les connaissances des invités de Lpb touchées par la grâce de la Poésie.

Merci d'avance à la Providence !



APPELS À TEXTES


1) Appel à textes pour des notes (environ une page) et des notules, (moins d'une demi page).

Les notules sont de courts poèmes en prose de critiques culturelles, littéraires, sociétales.

2) Appel à textes pour des filets humoristiques de quelques lignes, qui seront placés à la fin de fin de la revue Lpb.




BONNE NOUVELLE : merci à l'action de Matthieu Lorin directeur de la revue Lpb, nous avons le plaisir d'inaugurer bientôt un mécénat de Lpb grâce à la ville de Chartres sous forme de subvention annuelle à la revue Lpb. Lpb aura cependant besoin de trouver des fonds pour payer des affiches clignotantes d'abribus où seront disposés des poèmes d'Ingrid Reuilly devant les yeux ébahis des passants de la ville de Chartres.


La phase de Lpb "subvention + abribus " pourrait gagner d'autres municipalités désireuses d'installer de la poésie dans les abribus si des invités de Lpb prenaient le relai de l'initiative auprès des services communaux de leur résidence. Pour cela contacter Pierre Lamarque le concierge du Dépôt.










Samedi 13 août 2022



Une nouvelle invitée dans le Dépôt, Ingrid Reuilly


Ingrid Reuilly a obtenu une moyenne de 4,5 étoiles auprès des cinq lecteurs des textes reçus par le site. C'est la première fois que les lecteurs donnent unanimement d'aussi bonnes notes à des textes reçus par La Page Blanche. L'autrice est invitée dans les Cagibis du Dépôt.


https://lapageblanche.com/le-depot/cagibis/5-bis-ingrid-reuilly-grains-plumes-flocons-poils-etincelles-suies



APPELS À TEXTES


1) Appel à textes pour des notes (environ une page) et des notules, moins d'une demi page.

Les notules sont de courts poèmes en prose de critiques culturelles, littéraires, sociétales.

2) Appel à texte pour des entrefilets humoristiques de quelques lignes seulement, qui seront placés à la fin de fin de la revue Lpb.



L'idéologie des biais cognitifs - avec Barbara Stiegler

https://www.youtube.com/watch?v=Z71oV00aqxk


Sardane de la vie passive

https://lapageblanche.com/le-depot/poemes-autour/place-des-sardanes/sardane-15-de-la-vie-passive


Lundi 8 août 2022


Deux nouveaux poètes invités


Arnaud Kéraval

https://lapageblanche.com/le-depot/cabanon/11-arnaud-riviere-keraval


Jules Colère

https://lapageblanche.com/le-depot/cabanon/14-jules-colere


note d'Andrew Nightingale

"Qu'il ne leur vienne pas de mal"

https://lapageblanche.com/le-depot/notes-1/notes-pour-la-revue-lpb





Samedi 6 août 2022


Max graham cycle 6 continuous mix

https://www.youtube.com/watch?v=sg33Nom2-Hs




https://lapageblanche.com/le-depot/cabinets-1/andrew-nightingale/notes

Note d’Andrew Nightingale parue en anglais le 6 août 2022 sur son site

www.questionsarepower.org 



Mercredi 3 août 2022



https://lapageblanche.com/le-depot/cabanes/simon-a-langevin/megalostrata-projet-musical


Lundi 1 août 2022



Ce poème de Paul Celan est assurément un des plus beaux poèmes du XXème siècle. Il figure en première place dans la collections de poèmes de Lpb.


https://lapageblanche.com/le-depot/poemes-autour/collection-de-poemes/collection-de-poemes-de-lpb


Samedi 30 juillet 2022



Règles de bonne parole

https://lapageblanche.com/le-depot/notes-1/passages


Vendredi 29 juillet 2022


Trois nouvelles rubriques dans le Dépôt


https://lapageblanche.com/le-depot/notes-1/passages


https://lapageblanche.com/le-depot/informations/information-foire-aux-idees


https://lapageblanche.com/le-depot/bancs/video-poesie




Mercredi 27 juillet 2022


Note d'Andrew Nightingale - Imprécision/précision



https://lapageblanche.com/le-depot/cabinets-1/andrew-nightingale/notes


Note de Jean-Michel Maubert - Melville. Les assises du monde

https://lapageblanche.com/le-depot/cabanes/jean-michel-maubert/note-sur-melville-les-assises-du-monde-de-marc-richir-pour-le-n061-de-lpb


Vidanges - poèmes de Jean-Michel Maubert

https://lapageblanche.com/le-depot/cabanes/jean-michel-maubert/vidange-poemes



Samedi 23 juillet 2022



Les Bancs du Dépôt - Chansons :


Sting - Cold Song - Purcell

/www.youtube.com/watch?v=8-kacHwXX3s



Iggy Pop - Les Passantes ( G. Brassens)

https://www.youtube.com/watch?v=Yg0Mx3OYwDU&list=PLty5JvkcSo_6dHG9BjxQjOCwPcRjv4OHG



Les Bancs du Dépôt - Culture :


Qu'est que le temps : vision cosmologique. A. Barrau, colloque de Nice.

https://www.youtube.com/watch?v=6GFzP8u7sDg





Lundi 18 juillet 2022


Deux nouveaux invités dans le Dépôt :


Arnaud Rivière Kéraval et Sylvère Cordin

https://lapageblanche.com/le-depot/cabanon



Jeudi 7 juillet 2022



Under the reefs

Annelaure Lamarque - Clément noury

https://www.youtube.com/watch?v=N2Zy8BLRikw






Mercredi 22 juin 2022



nouvelles invitations du Dépôt (45 invitations) :


Marc Bejai

https://lapageblanche.com/le-depot/cabanon/7-marc-bedjai


Anne Barbusse

https://lapageblanche.com/le-depot/cabanon/8-anne-barbusse


Slava Konoval

https://lapageblanche.com/le-depot/cabanon/9-viatcheslav-konoval


Nessrine Naccach

https://lapageblanche.com/le-depot/cabinets-1/nessrine-naccach/presentation-9


François Desnoyers

https://lapageblanche.com/le-depot/cabines-1/francois-desnoyers



Jeudi 16 juin 2022





Sardane (14) des titres


Proposée par P.L , la "sardane des titres" - titres de notules, est écrite à plusieurs mains et tous les auteurs de Lpb sont invités à y participer comme pour toutes les sardanes du Dépôt - Les vieilles sardanes seront bientôt proposés pour un Cahier du Buisson) .


https://lapageblanche.com/le-depot/notes-1/notules/sardane-14-des-titres-de-notules


Notes sur les sites de poésie


(les auteurs invités du site Lpb contribuent dans ces notes à faire connaître un site de poésie, ce qui est une façon de la faire circuler, la Poésie.)


Notes de lectures


(un nom, un prénom, un titre, un éditeur, suivis des initiales des auteurs des notes, suivis d'un bref commentaire ou d'une comparution à vif citative)




Notes pour la revue Lpb


Les cinq critiques permanents de la revue Lpb sont invités à déposer ici leurs précieuses notes après cuisson. Tous les autres auteurs décidés à participer peuvent proposer une note ou une brève note, une brève, une notule pour Lpb.


Notules pour la revue Lpb


Les notules de Lpb

https://lapageblanche.com/le-depot/notes-1/notules


(à suivre)




Lundi 13 juin 2022


https://lapageblanche.com/le-depot/notes-1/notules



La passation n’est pas un exercice — du moins, je l’espère — de renouveau pour le simple goût du renouveau. C’est avant tout la plus belle forme d’orgueil qu’on puisse imaginer : celle qui nous ouvre à l’autre au nom d’une entreprise qui nous dépasse, que nous sommes conscients de devoir transmettre et confiants de voir prospérer. Il est là, le caractère transgénérationnel d’une revue… et la raison pour laquelle nous allons inévitablement, nous aussi, nous accrocher, en pensant que nous sommes encore capables. 


Maintenant je consacre mes efforts au Dépôt et Matthieu Lorin prend la relève de la préparation de la revue Lpb. 


Pour que la revue Lpb ne soit pas seulement une revue de textes de l’internet vers l’internet nous avons pratiquement dès le début créé une revue papier et maintenant bientôt Lpb éditera sous la houlette de Jérôme Fortin une collection de cahiers édités sur papier… L’an prochain je compte tenir un stand au marché de la poésie place Saint Sulpice pour présenter les éditions Lpb . J’ai découvert hier le marché de la poésie qui a lieu tous les ans à Paris place Saint Sulpice et j'ai découvert un évènement que je ne voudrais pas rater, c’est un endroit absolument magique (à part l’affreuse église St Sulpice), je ne vous fais pas savoir pourquoi tant de magie, vous ne vous en apercevrez que si vous y allez !


Je propose qu’aux notes écrites par les cinq rédacteurs habituels s’ajoutent des notules rédigées par d'autres invités de Lpb qui viendraient ainsi compléter la partie critique de la revue de création de notre fanzine…la définition simple de Lpb telle qu’elle devrait être rédigée dans l’article de Wikipédia qui lui est consacré : qu’est-ce que Lpb, c’est un fanzine de poésie alliant création et critique né en 2000 et décidé à vivre pendant toute la durée du XXIème siècle et au-delà, à traverser les siècles.


Dès le début Lpb s’est donné les moyens de durer mais au début nous ne savions pas que Lpb durerait plus de vingt ans…

Lpb s’est renouvelée au bout de vingt ans, a rajeuni et et s’est enrichie de nouveaux venus, Lpb a trouvé le moyen de vivre plus longtemps que ses trois créateurs.


Donc, n’oubliez pas d’étudier la notule, c’est à dire de penser par vous même la problématique de la notule et d’en rédiger une pour la revue Lpb…


Suivons le lien vers les Notules et ajoutez vous-même (ou demandez-moi de le faire) seulement le titre de votre notule , vous ajouterez le texte un peu plus tard…


https://lapageblanche.com/le-depot/notes-1/notules/sardane-14-des-titres-de-notules


Merci 


amitiés

Pierre






Lundi 6 juin 2022




Répartir les rôles


Je veux et je vais stopper mon rôle d’animateur, de préparateur de la revue Lpb, et de contact pour Lpb avec les auteurs, et passer la main à d'autres dans les mois qui viendront.


Cela fait 22 ans que cette revue a été créée sous l' impulsion professionnelle de Constantin Pricop et grâce à l'art du oueb de Mickaël Lapouge. Ma passion pour la poésie n'a jamais diminué au fil du temps et au contraire s'est fortifiée. Mais il est temps pour moi de passer la main. Jusqu'au bout je continuerai mon mécénat pour la revue Lpb.


Je commencerai bientôt, quand le moment sera venu, à parler de quitter mes fonctions à la nouvelle équipe que j'ai mise en place pour me succéder.


je continuerai mon travail à Lpb en m'occupant seulement du Dépôt et de ma participation aux deux comités de lecture, celui de la revue et celui des cahiers que nous éditons sous forme électronique gratuite et que nous comptons éditer sous forme papier en collaboration avec les éditions Hachette grâce au dynamique directeur des cahiers, Jérome Fortin.


Autre chose… Je me suis aperçu d’un truc que je n’avais pas compris, à cause de la sérieuse crise qu’a traversée Mickaël par rapport à certaines pratiques de l’agence parisienne qui le fait travailler…


Mickaël a été surpris par le nouvel élan qu’a pris la revue depuis la création du Dépôt, et je pense que nous ne devons pas lui imposer plus de deux ou trois numéros par an, si nous voulons que Mickaël continue son travail comme un plaisir et pas comme une contrainte… donc finie l’idée de faire une revue trimestrielle : deux ou trois parutions aléatoires par an suffisent. Ce qui compte pour Lpb c’est de continuer à exister, ce n’est pas une question de productivité, c’est une question d’harmonie…


Je n’ai rien à dire sur la raison qui me motive à choisir de laisser mon fauteuil tournant alors que je suis en bonne santé. Vous la devinez : un besoin de me sentir en harmonie avec moi-même.

Mais d’abord il faut dire que j’ai pris ma décision hier soir. Avant je n’y pensais pas. Je pensais seulement à préparer l’avenir de Lpb mais je ne pensais pas me mettre en retraite, même partiellement. 


Je ne veux plus m’occuper que du Dépôt et des lectures de textes. Il faut donc répartir les rôles légèrement différemment. Et pour cela répartir les tâches afin de confier à Matthieu Lorin, que je remercie pour ses mots, l’activité de préparation et tenue des fichiers, que je pense Matthieu peut faire à condition que son temps ne soit pas accaparé par l’activité de contact avec les auteurs et l’activité du Dépôt. Le Dépôt ne demande - à part les clefs, pas de travail supplémentaire à Mickaël.


Mickaël et moi avons bien parlé hier soir. Il m’a rappelé les conditions, je dirai psychologiques, qui ont permis à Lpb de naître et de durer. Si Lpb a duré c’est parce que le rythme de parution était aléatoire et pas du tout orienté vers une idée de productivité… la création du Dépôt a enclenché un processus qui change la nature de sa collaboration et Mickaël ne veut pas en faire plus que ce qu’il a fait jusqu’à présent. Mickaël est l’âme minimaliste de la revue Lpb. Pas seulement dans sa façon de présenter la revue, aussi dans sa façon de vivre et faire vivre Lpb. Mickaël est un poète, un créateur. Son idée est de ne pas galvauder son travail. Je traduis sa pensée parce que ce n’est pas exactement ainsi qu’il me la dit. Mickaël ne veut pas être un productiviste, il veut agir en conformité avec sa nature profonde. Je crois que quand Mickaël arrêtera LPB, il faudra continuer sur le même principe avec un autre réalisateur que Mickaël choisira parmi ses élèves à Paris 8. La préparation de l’avenir de lpb passe par le choix d’un futur webmaster.


Donc ma motivation pour lever le pied est conforme aux motivations profonde qui animent Lpb, la question principale que pose Lpb tourne autour de patience, parcimonie et harmonie.


PIerre L.


Mercredi 1 juin 2022


"La page s'élargit se rallonge jusqu'à recouvrir entièrement la table et déborder" Abdellatif Laâbi


ÉDITION DE MOTS



Cela peut choquer certains qu'on ose toucher à la structure d'un poème... comme si un poème était quelque chose de visuel, alors que la lecture est un processus auditif : on entend, on croit voir, on ne voit rien dans l'obscurité des signes sur la page blanche, on écoute, on ne regarde pas un poème…. Par contre, quand on lit un poème il faut savoir lire de façon fluide et non pas saccadée... La forme visuelle disparaît dans la forme auditive... si on est aveugle on ne perd rien du discours, de la pensée. Même un sourd entend ce qu'il lit...


Beaucoup s'imaginent que la forme visuelle d'un poème sur papier compte. Il faut comprendre que la forme graphique n'est que la forme imposée à la lecture. (Je ne parle pas de cas particuliers, comme les Calligrammes). La lecture est un processus auditif, ce n'est pas un processus visuel : sur la page ne sont inscrits que des signes comme le sont des notes inscrites sur une partition. La lecture est l'écoute (par une sorte de voix intérieure) de signes transformés en sons, par la voix intérieure qui, entendue, fait sens.




L'Objet esthétique n'est pas, sauf dans la poésie spatiale, l'objet visuel de signes présentés sur la page dans un certain ordre. L'objet esthétique est la pensée exprimée par la parole entendue et non vue en signes sur papier, l'objet esthétique est la parole entendue dans sa nudité par l'intermédiaire de la voix.


L'expérience m'a appris comment les poètes construisent leurs textes… ils construisent leurs textes sur l'idée que les vers sont plus « poétiques » que la prose. D'où vient ce préjugé ? De son éducation culturelle, du poids des traditions, du besoin de faire comme les autres... en effet, historiquement, tant dans l'histoire générale de la poésie que dans l'histoire individuelle du poète, l'animal humain a appris à composer des vers, des groupes de mots, et les harmoniser dans un ensemble de vers. Simplement, ce que je veux dire, c'est que la moitié des gens qui font comme ça, suivent cette recette, pourraient, s'ils en avaient conscience, à la fin de la construction de leur poème, enlever le vers parce que la versification elle-même peut - j'en suis convaincu - disparaître dans une forme en prose qui devient immédiatement plus compréhensible car la prose est la manière naturelle de s'exprimer, la prose est la parole.



Les mots font des phrases et les paroles sont des effets de phrases. Je penche pour la restauration de la conscience de la phrase et donc je plaide pour la prose qui elle-même est faite de phrases. Je veux supprimer l'ornementation baroque de la versification et jeter droit - sans contorsions - le sens et les lignes de mots qui sont chargées de le porter. La beauté n'est pas dans l'agencement des mots, elle est dans les mots. Prose et poésie même combat.


Moi fanatique ?… un fanatique est quelqu'un qui ne veut pas changer d'avis et qui ne veut pas changer de sujet « Il lui manque cette pointe de diamant, le doute, qui creuse toujours. » (Alain)



.P.

L





Mercredi 25 mai 2022



Un texte de Simon Langevin comme réponse de Mary Coquille à la 8ème question du questionnaire de Lpb :

https://lapageblanche.com/le-depot/coquille/presentation-de-coquille/mary-coquille


Un texte d'Andrew Nightingale pour le roman de Mary (on fait défiler la colonne de lecture jusqu'en bas pour accéder au texte le plus récent) :

https://lapageblanche.com/le-depot/coquille/memoire-de-coquille/chap-2-amours


Un texte de Tom Saja pour les Notes de Lpb :

https://lapageblanche.com/le-depot/notes-1/notes-pour-la-revue-lpb

Suivi d'un texte de Air pour les Notes de "Mission Traduction" de la revue Lpb

https://lapageblanche.com/le-depot/notes-1/notes-pour-la-revue-lpb



Un lien vers Constantin Pricop dans le wikipedia roumain

https://ro.wikipedia.org/wiki/Constantin_Pricop


Un lien vers Clément Gustin dans Chroniques du Parc Humain

https://clementgustin.substack.com/




Un lien vers Le double Rimbaud de Victor Segalen

https://www.blackheraldpress.com/ledoublerimbaud



Une nouvelle Sardane dans les Pages (volantes) du Dépôt

https://lapageblanche.com/le-depot/pages/pages-volantes/fiches-tickets-renseignements-cedules-slogans




Lundi 23 mai 2022



un nouveau texte dans la Sardane des pastiches, par Air

https://lapageblanche.com/le-depot/poemes-autour/sardanes/sardane-7-des-pastiches


Dimanche 22 mai 2022


Un nouveau texte de Joelle Pastry intitulé "Harangue"


https://lapageblanche.com/le-depot/cagibis/6-joelle-pastry


Un poème de Pierre Lamarque que Mary Coquille aimerait lire dans la revue Lpb


@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



CE QUE JE VOIS


Poète dis-nous tout en jolis mots que vois-tu je vois un visage qui se cache sous ce visage je vois du charbon tout le tour des yeux je vois des lèvres rouges et du charbon tout le tour et c’est tout ce que

je vois et c’est maintenant à toi de répéter dans ta langue ce que je vois juste un ruban juste une ligne rampante de Poésie.



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@





coucou Mary



Vendredi 20 mai 2022



PAGE "ACCUEIL" DU DÉPÔT LPB


À la demande de Mikky Muandali voici une présentation du site La Page Blanche, historique et notes sur La Page Blanche, organigramme de Lpb.


https://lapageblanche.com/le-depot/accueil/presentation-du-site-la-page-blanche-historique-et-notes-sur-la-page-blanche-organigramme-de-lpb



Dialogue sur la Transprose (Patrick Modolo - Pierre Lamarque)


https://lapageblanche.com/le-depot/cagibis/place-des-cagibis/jean-de-la-ville-de-mirmont-manuscrit-explication-sur-la-transprose





Jeudi 19 mai 2022


Un nouvel auteur invité dans les Cabines du Dépôt : François Desnoyers

https://lapageblanche.com/le-depot/cabines-1/francois-desnoyers/prelude


De nouveaux textes dans la Sardane (7) de Coquille

https://lapageblanche.com/le-depot/poemes-autour/sardanes/sardane-7-de-coquille


Mardi 17 mai 2022


Une nouvelle invitée dans les Cagibis du Dépôt, Joëlle Pastry :


https://archive.wikiwix.com/cache/index2.php?url=https%3A%2F%2Flapageblanche.com%2Fle-depot%2Fcagibis%2F6-joelle-pastry#federation=archive.wikiwix.com


Une nouvelle Sardane, la Sardane de Coquille :


https://lapageblanche.com/le-depot/poemes-autour/sardanes/sardane-7-de-coquille


LETTRE OUVERTE À MICKAËL LAPOUGE ET MATTHIEU LORIN


Bonjour Matthieu, bonjour Mickaël,


Quand j'endosse une identité différente de la mienne, j’ai quelque part un sentiment de culpabilité qui rôde en moi 

comme avec ce ou cette Jo en 2018, devenu Joe, devenue Joe ensuite, devenue Joelle récemment, devenue au fil du temps épiphanies 

de Jo. Autour de moi tous ces personnages qui ne sont pas moi mais qui sont moi m’accusent d’être un affabulateur malgré moi…


Sur la page blanche écrivent quelques auteurs qui utilisent un pseudonyme et je comprends ça très bien 

puisque je suis en train de me dédoubler en Pierre Lamarque et en Joelle Pastry pour pouvoir quant à moi jouer la comédie.


Pastry c’était le nom d’un élève en classe de 4 ème, hydrocéphale, qui portait un crâne puissant et fragile, tout en hauteur, ce qui lui confére une étrange distinction parmi les quelques autres noms et autres visages d’élèves dont je me souviens.

Son nom comme son image sont restés gravés dans ma mémoire, pour le prénom je crois bien que je l’ai inventé …Quelques noms, quelques visages...




Amitiés

Pierre


P.S.


Il faut remettre l’ouvrage sur le métier tant qu’il n’est pas achevé.

Alors pour achever l’ouvrage de la transmission du site Lpb, je dois expliquer comment je vois la possibilité des choses dans un avenir lointain j’espère. 


Matthieu et Victor sont mes successeurs. Matthieu comme éditeur et Victor comme secrétaire de la rédaction. Pour le moment j’ai les deux casquettes mais il faut penser à l’avenir. Le rôle de secrétaire de rédaction c’est de faire le lien entre les textes admis par les lecteurs et le comité de rédaction. Le rôle de l’éditeur c’est de tenir le fichier des numéros en préparation et d’animer Lpb ou de rester en sommeil comme il l’entend.


J’ai revu l’organigramme que nous présenterons dans l’ours de Lpb n° 59, revue poétique et littéraire de l'internet  https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Page_blanche_(revue)


Éditeur: Pierre Lamarque

Co-éditeur : Matthieu Lorin


Rédacteur en chef: Constantin Pricop


Réalisateur: Mickaël Lapouge


Secrétaire de rédaction: Victor Ozbolt


Comité de lecture de la revue Lpb:


Pierre Lamarque, Matthieu Lorin, Constantin Pricop, Jérôme Fortin, 

Simon Langevin, Mikky Muandali


Comité de rédaction:


Jérome Fortin, Pierre Lamarque, Jean-Michel Maubert, Mickaël Lapouge, Tom Saja, 

Maheva Hellwig, Patrice Parthenay, Victor Ozbolt, Constantin Pricop, Matthieu Lorin.

Simon Langevin, Mikky Muanda, Jean-Claude Bouchard (jcb), Denis Heudré, Calique,

Bertrand Naivin, Tristan Felix , Bruno Giffard , Patrick Modolo.



Collaborateurs: les auteurs du Dépôt


Directeur des Cahiers du Buisson: Jérôme Fortin 


Comité de lecture des Cahiers du Buisson:


Julie Cayeux, Jérôme Fortin, Matthieu Lorin, Bertrand Naivin, Pierre Lamarque

Clément Gustin, Constantin Pricop, denis Heudré, Victor Ozbolt, Marco Geoffroy,

Sandrine Darault.



Si un jour Matthieu tu prends la suite de l’aventure de Lpb tu deviendras peut-être éditeur de Lpb (du moins tant que tu le souhaiteras ainsi et que tu pourras assumer cette fonction) et ton nom figurera à côté du mien dans l’ours des numéros de lpb, tandis que le nom du rédacteur en chef restera dans les numéros celui de Constantin Pricop (du moins tant qu’il le souhaitera) et que le nom du directeur des Cahiers du Buisson restera celui de Jérôme (du moins tant qu’il le souhaitera aussi).


Jean-Michel Maubert et les autres membres du comité de rédaction et des comités de lecture étant membres gracieux, actifs et gracieux, de Lpb (du moins tant qu’ils pourront et le souhaiteront) 


Amitiés

Pierre



Lundi 16 mai 2022



Nouvelle Sardane : Poèmes de la Coquille


https://lapageblanche.com/le-depot/poemes-autour/sardanes/sardane-7-poemes-de-la-coquille


les auteurs de Lpb sont invités à participer à cette Sardane sur un ton de parodies (imitations bouffonnes d'un chant poétique), auto-parodies, pastiches littéraires, exercices de styles et fautes de style en tous genres, mélanges.



Dimanche 15 mai 2022


1) Deux nouveautés de Pierre Lamarque :

https://lapageblanche.com/le-depot/cabanes/pierre-lamarque/hop-poesie


2) Trois nouveautés de Air :

https://lapageblanche.com/le-depot/cabines-1/air/derniere-orbite-avant-retour-sur-terre-i


https://lapageblanche.com/le-depot/cabines-1/square-des-cabines


https://lapageblanche.com/le-depot/pages/pages-volantes/sardane-12-des-manifestes


3) Une nouveauté de Jean-Michel Maubert

https://lapageblanche.com/le-depot/cabanes/jean-michel-maubert/deux-lectures-de-bartleby-de-melville-2-giorgio-agamben-bartleby-ou-la-creation


4) Une nouveauté de Simon Langevin

https://lapageblanche.com/le-depot/cabanes/simon-a-langevin/christofle


5) Une nouveauté de Matthieu Lorin

https://lapageblanche.com/le-depot/grenier/michel-butor-entre-lapageblanche-et-le-nouveau-mexique


6) Une nouveauté de Mahepila

https://lapageblanche.com/le-depot/cabinets-1/agora-des-cabinets


7) Nouveautés dans les pages volantes

https://lapageblanche.com/le-depot/pages/pages-volantes


8) Mary Coquille

https://lapageblanche.com/le-depot/accueil/quelqu-un-ecrit/quelqu-un-en-ce-moment-est-en-train-d-ecrire-de-la-poesie-dans-le-depot


Vendredi 13 mai 2022


nouvelle Poésie de Tom Saja :


- Un nerf de famille aux éditions Ballade a la lune


- Broutilles aux éditions Bruno Guattari éditeur 




Je voudrais qu’une partie des notes qui font la partie critique de la revue Lpb se tourne surtout vers la littérature et la Poésie… n’est-ce pas mieux pour Lpb qu’il y ait au moins une bonne moitié de notes de littérature dans la partie critique de chaque numéro ? 


Je voudrais aussi augmenter le nombre de pages réservées à la partie critique de la revue en publiant plus de notes et moins de poèmes… il me semble que Constantin Pricop m’a donné le sentiment un jour que c’était dans ce sens qu’il fallait aller pour améliorer la partie critique de Lpb et mieux équilibrer notre fanzine de Poésie...


Je comprends que certains comme Denis Heudré, comme Constantin Pricop comme d’autres, comme moi parfois, comme chacun de nous, soient très pris par leur propre vie, santé, et univers quotidien et moins disponibles que d’autres au travail que demande la préparation de notre revue. Mais je sais qu’ils sont présents quand nous en avons besoin et c’est ça qui fait l’intérêt d’être plusieurs à travailler ensemble pour la blanche, comme dit Denis.



Pour les rédacteurs de Lpb et les lecteurs des textes reçus, je pense qu’il faut pouvoir réduire ou augmenter leur nombre selon nos besoins… pour les lecteurs des Cahiers du Buisson se pose le problème de la disponibilité des lecteurs : je serais d’avis de diminuer le nombre des lecteurs pour avoir une acceptation - ou un refus, plus rapides que tous les deux mois mais c’est à Jérôme Fortin de s’exprimer là-dessus.


P. L.


https://lapageblanche.com/le-depot/accueil/quelqu-un-ecrit



Equilibrons au mieux la revue comme tu le fais remarquer Pierre : je crois surtout que Lpb doit avoir une certaine souplesse qui lui permette de s'adapter aux différents textes que nous recevons. Il existe pour une raison qui m'est assez mystérieuse des périodes où nous recevons pas mal de textes, d'autres où c'est plus creux. Pourquoi? un mystère. Souvent des bons textes par ailleurs, rares sont les fois où ce que nous recevons nous semble peu pertinent.


Pour ce qui concerne la lecture des Cahiers du buisson, je crois que c'est à Jérôme de trancher mais je te rejoins plutôt. 


M.L.



Jeudi 12 mai 2022


Sardane (12) des Manifestes, à continuer


https://lapageblanche.com/le-depot/pages/pages-volantes/sardane-12-des-manifestes




Mardi 10 mai 2022



Le Dépôt est un site dans le site Lpb et c’est ça que je trouve intéressant. Quand les auteurs auront pris possession du Dépôt, les différentes Sardanes seront complétées. Mémoire de Coquille devrait s’écrire sur des mois voire plus, nous verrons bien. 


J’ai compté les sardanes, nous en sommes à onze sardanes dans le Dépôt ! En effet j’ai lancé la sardane 9, la 10 et la 11 hier ! (N’importe qui peut lancer une sardane n’importe quand - le Dépôt de lpb est rempli d’explosives idées, le Dépôt est un ouvroir à idées qui appartient à tous ceux qui ont la clef de l’ouvroir ou l’auront.


Une place catalane quand elle danse la sardane rassemble des cercles mouvants d’individus joyeux&sautillants. Je me souviens, la première fois que j’ai vu et entendu une sardane c’était à Perpignan j’avais dix ans…


Sardane à Collioure 20.05.2013


https://www.youtube.com/watch?v=Y9DakymXfHM


La Sardane 11, je l’ai baptisée la sardane aux lichettes, je ne sais pas si elle aura un succès moderne.


https://lapageblanche.com/le-depot/poemes-autour


J’avoue que j’aime ces expérimentations, j’aime ces onze Sardanes…c’est aussi grâce aux Sardanes que le site dans le site vit sa vie… L’idée de faire des ouvrages en commun me plait beaucoup. Je pense qu’elle finira par plaire à tous...


P.

L



https://lapageblanche.com/le-depot/poemes-autour/sardane-11-lichettes/sardane-aux-lichettes


https://lapageblanche.com/le-depot/cabanes/matthieu-lorin/l-eboulement-du-temps-et-autres-bricoles


https://lapageblanche.com/le-depot/cabanes/simon-a-langevin/christofle


https://lapageblanche.com/le-depot/cabinets-1/mikky-muandali/journal-po-tof



https://lapageblanche.com/le-depot/cabinets-1/mikky-muandali/po-inedit



https://lapageblanche.com/le-depot/cabanes/pierre-lamarque/hop-poesie



Dimanche 8 mai 2022


Sardane 8, première anthologie de La Page Blanche (en construction)


https://lapageblanche.com/le-depot/poemes-autour/sardane-8/sardane-8-premiere-anthologie-de-la-page-blanche-en-construction


Chaque auteur est invité à donner un texte pour la première anthologie.



Dimanche 1 mai 2022



  • Un texte d'Andrew Nightingale intitulé : "Identité sexuelle et Dao de jing"

https://lapageblanche.com/le-depot/bancs/societe/langage-et-identite



  • Bienvenue à Andrew Nightingale ( Cabinets) , Patrick Modolo (Cagibis), Air ( Cabines), Nicolas Grenier (Cabines), Gregory Rateau (Cabines), Hippolyte Dupont (Cabines), Mikky Muandali (Cabinets)


  • Le roman collectif "Mémoire de Coquille" est publié désormais sous la rubrique "Coquille" dans le Dépôt de Lpb.

https://lapageblanche.com/le-depot/coquille/memoire-de-coquille

  • 40 auteurs sont actuellement invités dans le Dépôt de Lpb.
  • La page d'ouverture du Dépôt s'est enrichie d'une nouvelle rubrique : "Coquille" où l'on peut trouver la présentation de Mary Coquille, ainsi que le roman et les poèmes de la Coquille.


Mardi 26 avril 2022


- Publication du troisième cahier du buisson en ligne, de Grégory Rateau « Pour qui parlent le poète » 

https://lapageblanche.com/les-cahiers-du-buisson


- Pourparlers en cours de Jérome Fortin avec les éditions Hachettes pour l’édition des cahiers du buisson sur papier.








Lundi 18 avril 2022


nouveaux textes dans les pages de Pierre Lamarque

https://lapageblanche.com/le-depot/cabanes/pierre-lamarque/hop-poesie


https://lapageblanche.com/le-depot/cabanes/pierre-lamarque/carnet-de-bord-de-route


Jeudi 14 avril 2022


nouveaux textes dans les pages de Fabre Arsène Dulac :

https://lapageblanche.com/le-depot/cabinets-1/fabre-arsene-dulac


nouveaux textes dans les pages de Bruno Giffard :

https://lapageblanche.com/le-depot/cabinets-1/bruno-giffard/bord-et-debord


nouveaux textes dans les pages de Air :

https://lapageblanche.com/le-depot/cabines-1/air/derniere-orbite-avant-retour-sur-terre


nouveaux textes dans les pages de Denis Heudré :

https://lapageblanche.com/le-depot/cabanes/denis-heudre/le-cri-du-froissement-de-journal



Mercredi 13 avril 2022


Une nouvelle sardane dans les poèmes de Coquille

https://lapageblanche.com/le-depot/cabanes/coquille/poemes-de-coquille



Un nouveau chapitre dans les mémoires de Coquille

https://lapageblanche.com/le-depot/coquille


une page de po dans les pages de Pierre

https://lapageblanche.com/le-depot/cabanes/pierre-lamarque/po



une image de jcb


Visite au Louvre


prochainement la Joconde




Mardi 12 avril 2022



Bonjour à tous,

Avec Pierre, nous avons pour projet de voir évoluer la rubrique "Poètes du monde" qui figure dans l'excellente revue qu'est Lapageblanche. Dorénavant, nous souhaiterions présenter par numéro quatre ou cinq poèmes d'un même auteur, accompagnés d'une bandelette biographique. Tout le monde peut s'approprier cet espace et "réserver" un futur numéro pour présenter un auteur qui lui tient à coeur, pour une raison ou une autre.

Pour le numéro 60, Pierre - sans doute aidé de Constantin - présentera un poète roumain, Georges Bacovia. Pour le numéro 61, j'envisageais quant à moi de présenter un auteur écossais, Hugh MacDiarmid.

La suite est entre vos mains. Qui se portera volontaire pourra organiser comme bon lui semble cette rubrique "poète du monde". Je pense notamment à certains d'entre vous - le plus récent exemple que j'ai en tête est celui de Air - qui s'essaient à traduire eux-mêmes certains auteurs.


Bref, si cette nouvelle façon de voir la rubrique "poètes du monde" fonctionne, je crois que nous aurons de belles surprises.


En toute amitié,


Matthieu


liste d'inscription:

Georges Bacovia par Pierre et Constantin

Hugh MacDiarmid par Matthieu

Ossip Mandelstam par Air

Ralentir travaux - Quatre poèmes de Breton, Char, Éluard par Pierre

Quatre fascinants de René Char par Pierre

Abdellatif Laâbi par Patrick






chers auteurs de La Page Blanche,


n’hésitez surtout pas à confier vos souvenirs et autres plaisanteries dans notre /sardane/fiction/historique/à briques/en mosaïque/ polyphonique/euphorique « Mémoire de Coquille » https://lapageblanche.com/le-depot/cabanes/coquille


Coucou

Mary







Samedi 2 avril 2022


Quelque part entre Paris et Lyon

photo Jérôme Fourtin



Jeudi 31 mars 2022


Lisez le cri du froissement du journal !


https://lapageblanche.com/le-depot/cabanes/pavillon-heudre/le-cri-du-froissement-de-journal



Dimanche 28 mars 2022

https://lapageblanche.com/le-depot/coquille

Pour débuter la « Vie amoureuse de Mary », voici deux premiers écrits pour notre roman en forme de circonférence, conférence qui comprend 8 chapitres, peu à peu entamés par quelques auteurs de lpb. 

Retrouvez l’avancement de l’écriture du roman de Mary, coquille ballotée par les flots de l'imagination et menacée de se retrouver sur la paille 



Mary Coquille




Samedi 26 mars 2022


Retrouvez "Scallops on a bed of leek fondue"

et "William Basinski - The Trail of Tears"

dans le questionnaire lpb de Marie Coquille

https://lapageblanche.com/le-depot/cabanes/coquille/presentation-de-mary-coquille







Mercredi 23 mars 2022


Nouveautés du Dépôt


Mary Coquille

https://lapageblanche.com/le-depot/coquille



ASSEMBLÉE GÉNÉRALE


RENOUVELLEMENT DES MEMBRES DE L'ASSOCIATION LPB, APPEL À CANDIDATURE


L'association La Page Blanche, que je préside et représente depuis 2000, est une association à but non lucratif selon la loi 1901 qui a pour but " de promouvoir et diffuser la poésie sur internet". Une première assemblée générale en 2000, la deuxième à ce jour, (les assemblées générales ne sont pas obligatoires dans le cadre d'une association comme lpb).


Il s'agit de se porter candidat pour être membre de l'association lpb. Pas d'obligation, pas de cotisation, c'est juste une formalité administrative qui permet à lpb d'exister. Une formalité qui permet au besoin de renouveler le président de l'association. Merci de bien vouloir au bas de la liste écrire nom et prénom afin de renforcer la pompe de l'association lpb.


Président : Lamarque Pierre

Vice-président : Patrice Parthenay

Trésorier : Mary Coquille


Membres :

Coralie Meïsse

Mickaël Lapouge

Huguette Jehan

Mykola Istyn

Jean-Louis Van Durme

Matthieu Lorin

Maryse Coquille

Ozbolt Victor

Simon A Langevin

Constantin Pricop

Mathieu Larouche Froté

Maheva Hellwig

Jean-Claude Bouchard

Nathalie Jolin















Mardi 22 mars 2022


VIE DE MARY COQUILLE

https://lapageblanche.com/le-depot/coquille


Décidément il me vient une idée neuve tous les matins… Celle-ci est de taille.

Aujourd’hui j’invente une « Vie de Marie » à installer dans le dépôt aux pages de Marie Coquille. Je suis Marie Coquille. J’ai été invitée dans le camp par le directeur de La Page Blanche comme secrétaire. Je n’écris pas de poésie. J'écris du moins mon autobiographie intitulée « Vie de Marie Coquille » , qui dans mon idée serait une fresque interminable et gigantesque (Je n’ai que 

54 ans 1/2). Cette autobiographie serait écrite phrase libre après phrase libre par les auteurs du camp, elle serait une oeuvre collective… Phrase après phrase, prose après prose, cela pourrait constituer une oeuvre littéraire d’écriture à plusieurs d’autant qu’il y aurait des nouveaux auteurs qui s’ajouteraient au projet de temps en temps, le projet d’écriture pouvant s’étaler sur plusieurs année en plusieurs tomes…

Marie naîtrait à la fin du grand livre ? Peu importe, Marie grandirait dès la première page ? Peu importe, les flashbacks sont autorisés..., Marie serait toujours jeune, Marie commencerait-elle à être mûre pour affronter la soixantaine, peu importe, peut-être Marie atteinte de vieillesse extrême se mettrait-elle en retrait progressif de l'écriture après avoir vécu de folles aventures  urbaines et extraterrestres, dans la solitude du mont Ventoux, sous la pluie normande...

Qu’en penses-tu Marie ? Marie pense que cela ne la gène pas, au contraire elle pense que cela lui plait de donner son nom à une oeuvre collective qui va au-delà de sa personne, le but de Marie étant de "tirer les gens vers le haut" à commencer par elle-même, ajoute-t-elle.


Un roman à multiples auteurs cela la fait penser à son ami Patrice Parthenay qui écrit son Irroman depuis des dizaines d’années avec un ami qu'elle ne connais pas… Patrice est quelqu’un qui a de nombreux amis, Marie n’arrête pas de faire connaissance des amis de Patrice depuis qu'ils (nous) nous sommes rencontrés, moi autour de la quarantaine lui un peu plus jeune qu'elle, peut-être dix ans de moins, à vrai dire j n’en sais rien… peu importe le temps qui sépare les gens jeunes……presque la moitié de mes ami(e)s sont des amis de patrice p.


Souriez vous êtes filmée !


Mary Coquille


Maryse m’a fait savoir qu’elle préfère, pour lpb, s’appeler Mary. 

Trois raisons à cela : premièrement elle pense sauvegarder un incognito relatif en s’appelant Mary Coquille plutôt que Maryse Coquille. À cause de révélations troublantes à venir dans la « Vie mouvementée de Mary Coquille » une de ses pages personnelles dans le dépôt. 

(À cause surtout de son ex qui la harcèle de mails depuis sa cellule. En changant ses mails en « mariecoquillet@cookies.net » elle espère avoir la paix. - Avédégor Lourfique se plaint en permanence auprès de sa Maryse - qu’il aime toujours bien qu’il l’ait empoisonnée, de son codétenu loufoque Vladimir Poutine à qui ce dernier a emprunté un temps ses nom et prénom, souvenez-vous.

Deuxième raison, Mary Coquille a toujours détesté son prénom Maryse.

Troisième raison, elle pense que Mary Coquille sonne mieux. Elle pense que dans Ma Ry Se Co Qui Lle il y a deux pieds de trop…


Utile secrétaire pour lpb, personnalité dans le milieu woke, Mary Coquille est incontestablement aussi créatrice de mode puis qu'elle n’existe pas, elle n’existe pas elle devient. elle devient comme les auteurs de lpb voudront qu’elle devienne …


Dès que Mary Coquille a sa nouvelle adresse e-mail elle écrit dans la foulée aux auteurs de lpb pour leur signaler sa prise de fonction officielle de secrétaire de lpb, pour signaler sa page de présentation dans le camp vd - dont le questionnaire de lpb qui, évidemment, puisque Mary Coquille n’existe pas, est à remplir par les auteurs de lpb - histoire évidemment à écrire par les auteurs de lpb puisqu’elle n’existe pas, pour signaler ses pages « Mémoire de Coquille » 

- évidemment à écrire par les auteurs de lpb puisqu’a exist' pas.


Pïerre Lamarque









Lundi 21 mars 2022


Accueil des visiteurs

https://lapageblanche.com/le-depot/accueil/accueil-des-visiteurs


La rubrique "Foire aux questions" de Marie Coquille

https://lapageblanche.com/le-depot/accueil/foire-aux-questions-de-mary-coquille-1





👋👋👋👋👋👋👋👋👋👋👋👋👋👋👋👋


Mercredi 16 mars 2022


Suggestion : puisque nous sommes embarqués, comme pense Blaise Pascal, je suggère incidemment, sans y attacher une importance capitale, que chacune et chacun ouvre une page du genre "journal de bord" dans ses pages personnelles du dépôt.


P.L.

👋👋👋👋👋👋👋👋👋👋👋👋👋👋👋👋



Petit compte rendu dans le désordre des mails reçus jusqu’ici :


1) Denis Heudré : "bonne idée" "Je suis d'accord pour ce journal extime".

2) Mikki Muandali pose la question qu’est-ce qu’il faudra écrire dedans et demande si le sujet est libre

3) Jérôme Fortin : bonne idée, dit-il, c’est un peu ce qu’il fait avec ses poèmes sans titre, ajoute-t-il

4) Quentin Baffreau : la question lui semble propice, surtout en temps de guerre, en tant qu’écho, correspondance avec l’est enflammé, bien que nous soyons à l’arrière. Il ignore si c’est là mon intention et ne garantit pas avoir quelque chose à dire.

5) Jean-Louis van Durme : oui, ça lui permettrait de venir plus régulièrement poser quelques réflexions ou idées sur la poésie etc … sur une page qui serait personnelle mais visible de tous. 

6) Julie Cayeux :" bonne idée, un journal de bord d'écriture, par exemple sur un projet en cours ?"

7) Allan Graubard : "I'm not sure I understand what you are referring to. "

8) Guillaume Poutrain : "merci pour cette proposition, néanmoins."..

9) Bertrand Naivin : "bonne idée. Très bonne même".

10) Matthieu Lorin : croit qu'il faut un journal de bord Lpb, ce qui est fait dans le cinq étoiles (*****) dit-il, pense qu'il serait bien que tout le monde s'approprie cet endroit.

11) Pierre Lamarque : pense que oui c'est une bonne idée, a essayé d'écrire dans une page personnelle qu'il a baptisée "carnet de bord de route" mais pour le moment et sans doute pour longtemps ne peut rien y écrire tellement il est paralysé et souffre du "dispositif militaire" russe.

12) Tristan Felix : trouve l'idée généreuse et pertinente en ces temps de menace, mais du coup ne sait pas si l'on peut-être à la hauteur...

elle dit qu'il faudrait faire corps avec le verbe, mais se demande si ce n'est pas en deçà de l'urgence ? Elle médite...

13) Victor Ozbolt : une page personnelle genre "journal de bord" est pour lui aussi une bonne chose, même si là tout de suite, il ne saurait trop quoi y mettre. 

14) Simon Langevin : bonne idée dit-il, bonne idée. Cela peut contribuer à stimuler les cerveaux créateurs à trouver une façon intéressante de produire un projet quotidien, au jour le jour. Il le voit un peu comme un journal de capitaine de bateau qui y tient un compte rendu de son voyage.

15) Stéphane Casenobe en est encore à chercher à tâtons l'interrupteur dans l'obscurité du dépôt... il avance à l'odeur. Pour le moment il connait juste le trajet jusqu'à son texte "j'écris là où les agneaux viennent boire."" À chacun son rythme d'exploration - dans quelques temps il connaîtra coins et recoins du dépôt du site lpb comme sa poche...

16) Mykola Istyn, poète ukrainien, essaiera de répondre dans les prochains jours. Il nous enverra des poèmes sur la guerre (quand ils seront traduits). Il dit merci pour le soutien à l'Ukraine.

17) Tom Saja : "Oui bonne idée le journal de bord !!"

18) Constantin Pricop dit : "A vrai dire nous sommes loin de penser à la poésie... On espère que ca va passer quand même..."

19) Patrice Parthenay : "je lis, peu j’écris"

20) Clément Gustin : "Pourquoi pas oui, je ne sais pas si j’y contribuerai régulièrement pour ma part"...

21) Bruno Giffard : "Pour ma part je verrais ça comme un espace d'expression lié à mon expérience de lpb, nourri par les impressions semées par d'autres"

22) Fabre Arsène Dulac : "Pour répondre à ta question, je trouve intéressante ton idée, même s'il y a déjà beaucoup de rubriques sur LBP. Je ne sais pas encore, je voudrais commencer par publier des poèmes et des peintures, dans le dépôt, comme c'était convenu. Pour le journal de bord, on verra..."

23) Jean-Michel Maubert : « le carnet de bord. Je trouve cela intéressant, mais ne sais pas quoi en penser pour moi même, étant donné le côté labyrinthique et onirique et assez sauvage de mon cheminement mental et la nécessité pour moi que les images, formes et textures de mots croissent dans l'ombre et la nuit. Cela demande bien 

un peu de méditation. » 







Déjà ces premières réponses, rassurantes sur la pertinence de la question posée, me font me poser d’autres questions, comme par exemple , comment faire pour améliorer la communication dans un groupement d'auteurs pour arriver à faire d'une communication balbutiante une cause disjonctive, un verbe disjonctif, c'est à dire à la fois différencié et commun ... réponse dans les jours à venir.



P. L




Maladie, fatigue, surmenage, vieillesse, guerres, virus


https://lapageblanche.com/le-depot/bruits/articles-de-philosophie-politique-et-courants-d-idees/entree-libre


Le 16. 03. 22


Matthieu Lorin :

-- Je sors d'une relecture qui m'a à nouveau ébloui et je conseille à tous ceux qui ne n'auraient pas encore lu cette autrice de lire quelques poèmes de Rachida Madani.

Une immense découverte pour moi.


Par quelle déchirure

voie de violence et de sang

tu es entrée

Soif

dans ce corps sans ombre ?

Vite une oasis

un puits

une trêve.

La mort le rire aux côtes

le rire aux griffes

lance ses vautours

sur mes épaules nues.

Si je tombe le soleil frappe

et des serpents de routes m'assaillent

et dévoient mes caravanes.

Si je tente vers le ciel

un cri de rage et d'agonie

mon appel se perd

dans le silence toujours plus fort

que la tempête.

Mais allié au piège des sables mouvants mon cri rend impraticable le chemin de l'oubli.



                


 


C’qui l’a Eu c’était Rien


 


& rien c’est exAct


ement ce que n’importe


quel Vivant( ou quel


qu’un de Mort


tel


qu’un Poète même )pourrait


à peine exprimer ce que


je Veux dire est


c’qui l’a fichu en l’air n’Était pas


( par exemple )de Savoir toute


 


Sa( oui sacré


 


bondieu de )vie être un Bide ou même


de


Sentir combien


Toute chose( rêvée


& attendue &


implorée pendant des


mois & semaines & jours & années


& nuits &


à jamais )est Moins Que


Rien( ce qui aurait déjà été


 


Quelque chose )c’qui l’a eu c’était rien


 


e.e. cummings


 


95 poèmes


Trad. Jacques Demarcq


Éditions Points



Dimanche 13 mars 2022


Tristan Felix - le male dit de fine amor

https://lapageblanche.com/le-depot/bruits/le-male-dit-de-fine-amor



Mercredi 9 mars 2022



https://alferi.fr/


Puni 

https://alferi.fr/image/118613786152


Watching you

https://alferi.fr/image/118614050707


Décoratif

https://alferi.fr/image/118614060622


Douceur du couloir

https://alferi.fr/image/46584002613


Plantes 

https://alferi.fr/image/45495408591


Dégâts 

https://alferi.fr/image/44880571978


Touriste

https://alferi.fr/image/41263023622


Sigmund 

https://alferi.fr/image/39287161653


Serpent

https://alferi.fr/image/46583933664


Poe&cie

https://alferi.fr/image/36652247498


Fous

https://alferi.fr/image/30855587108


Seconde paire

https://alferi.fr/image/29741614630





Mardi 8 mars 2022


Nouveautés du dépôt


Pierre Lamarque - Le goût du gras

https://lapageblanche.com/le-depot/cabane/pierre-lamarque/textes-choisis


Stéphane Casenobe - J'écris là où les agneaux viennent boire

https://lapageblanche.com/le-depot/cabane/stephane-casenobe/j-ecris-la-ou-les-agneaux-viennent-boire


Le cinéma transparent de Carmontelle (18ème siècle)

https://www.dailymotion.com/video/x6hacp



hop hop hop hop hop hop


Dimanche 6 mars 2022


Nouveauté du dépôt


Matthieu Lorin - Le tour du moi en 31 insomnies (passage du vers libre à la prose)

https://lapageblanche.com/le-depot/cabane/matthieu-lorin/le-tour-de-moi-en-31-insomnies-1


Un poème de Pasolini dans les poètes du monde : nous célébrions hier le centenaire de sa naissance

https://lapageblanche.com/le-depot/poemes-autour/collection-de-poemes-1



Samedi 5 mars 2022 - 20 h 22


Nouveautés du dépôt


- Jean-Louis Van Durme - Ὀδύσσεια 

https://lapageblanche.com/le-depot/cabane/jean-louis-van-durme/dissia

`

- Jérôme Fortin - Note critique

https://lapageblanche.com/le-depot/cabane/jerome-fortin/notes-critiques


- Allan Graubard - Poèmes américains

https://lapageblanche.com/le-depot/cabane/allan-graubard/poemes-americains


  

- présentations en ligne ou partiellement en ligne de Bruno Giffard, Gregory Rateau, Sandrine Cerutti, Gorguine Valougeorgis, Jean-Louis Van Durme, Guillaume Poutrain, Tristan Felix


"votez verre, votez alcoolo"

Jean-Pierre Verheggen




Jeudi 3 mars 2022 - 11h31


Vélimir Khlebnikov - autoportrait



Mercredi 2 mars 2022 - 11h41


Charles Pennequin : on aime la poésie contemporaine

https://www.youtube.com/watch?v=CBhftxTDWiE



Charles Pennequin : La Preuve

https://www.youtube.com/watch?v=Dgqy743hkdc



Charles Pennequin : une grande crise est une crise de rire

https://www.youtube.com/watch?v=MCBwL7bkBQA