La
page
blanche

Le dépôt

TRADUCTIONS DE LPB - un autre côté de la langue

Sixto Rodriguez - textes de chansons - traduction de Gilles&John

La vie de Sixto Rodriguez : une vie assez surprenante car cet auteur compositeur chanteur américain contemporain de Bob Dylan a connu un grand succès en Afrique du Sud et en Australie sans le savoir durant presque toute sa vie, alors qu'il restait ignoré dans son propre pays. 




CAUSE


Cause I lost my job two weeks before Christmas

And I talked to Jesus at the sewer

And the Pope said it was none of his God-damned business

While the rain drank champagne



My Estonian Archangel came and got me wasted

Cause the sweetest kiss I ever got is the one I've never tasted

Oh but they'll take their bonus pay to Molly McDonald,

Neon ladies, beauty is that which obeys, is bought or borrowed


Cause my heart's become a crooked hotel full of rumours

But it's I who pays the rent for these fingered-face out-of-tuners

and I make 16 solid half hour friendships every evening


Cause your queen of hearts who is half a stone

And likes to laugh alone is always threatening you with leaving

Oh but they play those token games on Willy Thompson

And give a medal to replace the son of Mrs. Annie Johnson


Cause they told me everybody's got to pay their dues

And I explained that I had overpaid them

So overdued I went to the company store

and the clerk there said that they had just been invaded

So I set sail in a teardrop and escaped beneath the doorsill


Cause the smell of her perfume echoes in my head still

Cause I see my people trying to drown the sun

In weekends of whiskey sours


Cause how many times can you wake up in this comic book and plant flowers?




PARCE QUE


Parce que j'ai perdu mon job deux semaines avant Noël

Et que j'ai parlé à Jésus à travers une bouche d’égout

Et que le pape a dit qu’il n’en avait rien à foutre 

Tandis qu’il buvait sa pluie de champagne


Mon archange estonien est venu et m'a dévasté

Parce que le plus doux baiser que j'aie jamais eu est celui que je n'ai jamais goûté

Oh mais ils prendront leur prime à Molly McDonald,

Mesdames néon, la beauté est ce qui obéit, s'achète ou s'emprunte


Parce que mon cœur est devenu un hôtel borgne plein de rumeurs

Mais c'est moi qui paie le loyer de ces désaccordés à face de doigts

où je fais 16 amitiés solides d'une demi-heure chaque soir


Parce que ta reine des cœurs est une demie-roche

qui aime rire seule et te menace toujours de partir

Oh mais ils jouent à ces jeux de jetons sur Willy Thompson

Et donnent une médaille pour remplacer le fils de Mme Annie Johnson


Parce qu'ils m'ont dit que tout le monde doit payer ses cotisations

Et j'ai expliqué que je les avais surpayées

Qu’en retard je suis allé au bureau de l'entreprise

et le greffier a dit qu'ils venaient d'être envahis

Alors j'ai mis les voiles dans une larme et je me suis échappé sous le seuil de la porte


Parce que l'odeur de son parfum résonne encore dans ma tête

Parce que je vois mon peuple essayer de noyer le soleil

Les week-ends de whisky sour


Parce que combien de fois pouvez-vous vous réveiller dans cette bande dessinée et planter des fleurs?



IT STARTED OUT SO NICE

 

It started out with butterflies

On a velvet afternoon

With flashing eyes and promises

Caught and held too soon

In a place called Ixea

 

 

 

With it's pumpkin oval moon

 

It started out so nice

 

Genji taught Orion

Sea-purple harmony

While Kogi hit secrets into seashells

And even the ocean laughed

beneath that celestial canopy

 

Cuz it started out so nice

 

With the dust of stars they intermingled

Durock of Avon would only jingle

Marble money tunes

As pale earthly circles swooned

 

Volume left Bohemia, a triangle for his thumb

 

Questions fell but no one stopped to listen

That eternity was just a dawn away

And the rest was sure to come

Leaves, caught in winter's ice

 

Abandoned circus grounds of flower captains

Prisms in a palm one way it happens

The air was silver calm

The softly met were slowly moving on

 

Then all things in common suddenly grew strange

Now the Wurs were chasing other rainbows

Trying to find where the wind blows

To empty corners past dusty memories

 

Now in the third millennium the crowded madness came

Crooked shadows roamed through the nights

 

The wizards overplayed their names

And after that the Wurs never bothered to have

Summer reasons...again,

but it started out so nice

it started out so nice

 

We started out so nice.

 

 

ÇA A SI BIEN COMMENCÉ

 

Ça a commencé par des papillons

Un après-midi de velours

Par des yeux brillants et des promesses

Trop vite faites et tenues

Dans un endroit nommé Ixea

 

 

 

Par une lune citrouille ovale

 

Ça a si bien commencé 

 

Genji enseignait à Orion

L’harmonie violette de la mer

Tandis que Kogi perçait des secrets dans les coquillages

L'océan lui-même riait

sous la voûte céleste

 

Parce que ça a si bien commencé 

 

Tout se mêlait à la poussière des étoiles 

Durock of Avon faisait tinter

Des airs de monnaie en marbre

Alors que les pâles cercles terrestres s'évanouissaient

 

Volume gauche Bohême, triangle pour son pouce

 

Les questions tombaient mais personne ne s'arrêtait pour entendre

Cette éternité n'était qu'aube

Et le reste était sûr d’arriver

Feuilles, prises dans la glace de l'hiver

 

Terrains de cirque abandonnés de capitaines en fleurs

Prismes dans une paume en un sens

L'air était calme et argenté

Les doucement rencontrés s’avançaient lentement

 

Puis les choses communes soudainement devinrent étranges

Maintenant les Wurs chassaient d'autres arcs-en-ciel

Essayant de trouver où souffle le vent 

Nettoyeur des coins de souvenirs en poussière 

 

Maintenant, au troisième millénaire, est venue l’encombrante folie

Des ombres tordues parcouraient les nuits

 

Les sorciers surjouaient leurs noms

Après cela, les Wurs n'ont plus jamais pris la peine 

De s’encombrer de raison l'été ... encore une fois,

mais ça a commencé si bien

ça a commencé si bien

 

Nous avons si bien commencé.