La
page
blanche

Le dépôt

NOTES

NOTULES

Sardanes des notules

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

1


Le monde est un club privé


 


On frémit du bon Dieu dans le ventre de la ligne éditoriale.


Réduite à la dilution des faits, une génération de manipulés se traîne dans le limon de l’histoire, priant son ignorance d’avoir raison.


À genoux devant la télévision.


On fixe notre espoir sur un ballon. Le monde tourne avec fracas, droit au but.


Quelqu'un va se servir, on le sent. On entend déjà le frottement des mains, l'eau qui attend, pâmée.


Pervertie.


Car finalement, la déflagration sera lente et glissera dans les rues comme du sang.


 

François Desnoyers



$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$


2


 

"DES APHORISMES : DES FEMMES, DE LA PHILOSOPHIE, DE LA POESIE » ( extraits)

 

 

 

Dans le delta de tes fesses, la Camargue s’épanouit, un taureau rêvasse.

 

Les hommes sont des monstres craintifs.

 

Les fréquences intérieures sont brouillées par nature. A nous d’inventer la longueur d’ondes qui corresponde à la messagerie de nos instincts.

 

J’aime cette surface blanche parsemée de petites taches noires que l’on appelle un livre de poésie. C’est ma panthère des neiges.

                           

La poésie culmine à des hauteurs inacces­sibles à l’intelligence. C’est un gaz.


Guillaume Poutrain



****************************************************************************************

3


Du démantèlement


dé m tèl - e pe pa é co ça e co ça e co ça i e ve, oui, d'accord c e a oéi



Pierre Lamarque


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

4


De la Crypto-poésie


Le poème est la phrase mnémonique, mots de passe qui donnent accès à notre âme.

Notre cerveau, le disque dur, est un bloc organique qui contient le message poétique.

L'humanité est une chaîne de blocs de plus de 3 millions d'années.


Les grands récits mythiques et poétiques ont utilisé des générations d'humains comme autant de blocs liés entre eux par filiation pour se diffuser, se copier et se sauvegarder.

Les mythes sont les premiers crypto-poèmes.

 


!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


5


De la passation


"La passation n’est pas un exercice — du moins, je l’espère — de renouveau pour le simple goût du renouveau. C’est avant tout la plus belle forme d’orgueil qu’on puisse imaginer : celle qui nous ouvre à l’autre au nom d’une entreprise qui nous dépasse, que nous sommes conscients de devoir transmettre et confiants de voir prospérer. Il est là, le caractère transgénérationnel d’une revue… et la raison pour laquelle nous allons inévitablement, nous aussi, nous accrocher, en pensant que nous sommes encore capables. "


Pierre Lamarque



6  


LA TERRE EST LE JARDIN

 

Et chaque plante et animal a son étoile

 

Nous avons en tête que l’espace suit les mêmes règles que la Terre.

 

Cette idée s'appelle l’inférence inductive.

 

Mais comme Hume l’a souligné, l’inférence inductive n’est que l’imagination à l’œuvre.

 

Il n’y a aucune raison déductive de croire que l’espace extérieur suit les mêmes règles spatiales que la Terre.

 

Pour cette raison, si jamais nous rencontrons une étoile en personne, ou un nuage de gaz, ou le trou noir fantaisiste, il peut se révéler qu’il est tout à fait différent de ce que nous imaginons.

 

Andrew Nightingale

Trad. Gilles&John

 

 

EARTH IS THE GARDEN


And every plant and animal has a star


We have in idea that space follows the same rules that Earth follows.


This idea is called the inductive inference.


But as Hume pointed out, the inductive inference is just the imagination at work.


There is no deductive reason to believe outerspace follows the same spacial rules as the Earth.


Because of this, if we ever meet a star in person, or a gas cloud, or the fanciful black hole, it may turn out that it is quite different from what we imagine.

 

Andrew Nightingale



Mykola Istyn

 

 

***

Je veux que l’univers prochain soit différent parce que je ne suis pas pour le dictat des lois et de la presse technologique. Je ne me soumettrai à aucune oppression ni coercition et ne succomberai pas au pouvoir sur l'individu à la fois physique et mental. La manipulation des économies numériques ne sera pas acceptable comme modèle. Je veux des univers avec floraisons de vérités comme idéaux d'existence, la liberté du bien, sa toute-puissance, et tout le bonheur de l'univers – formes et contenus de la matière: depuis l'humain, adorable micro-réplique planétaire

terrestre, jusque dans des univers à grande échelle, car le Dieu a répandu la diversité dans l'univers y compris en nous, mais ses planètes sont faites à la va-vite, au hasard: une chance quelque part dans la temporalité, un brouillon dans lequel des notes poétiques sur l'amélioration de la liberté des idéaux de vérités, que j'écris de moi, à Lui, pour les autres...


M. I.